Le vide ou la maison 8..

Publié le par Péris Angélique

Qui n'a jamais ressenti ce vide à l'intérieur de soi comme une insatisfaction intérieure et profonde qui se loge dans le ventre et surtout au niveau du plexus solaire laissant un mal être indéfinissable? Qui n'a jamais essayé de combler ce vide en ignorant cette douleur et en essayant de la surmonter de n'importe qu'elle façon? Ce vide est apparenté à la maison VIII avec ces peurs, ces secrets, ces sujets tabouts, ces conflits non-résolus, appelée aussi maison des transformations, des crises et des bouleversements, elle nous permet de passer d'un état à l'autre en vue de nous libérer d'une vie trop étroite. 

Bien souvent pour se libérer de cette souffrance dont on a pas réussi à mettre de nom, on va se projeter vers la maison opposée, la maison II, pour remplir et satisfaire ce vide de façon à ne plus ressentir ce trou béant. La maison II est associée à l'avoir, aux possessions, à l'argent mais aussi à l'alimentation et au fait de manger pour se remplir. On pense innocemment qu'en réglant cet énorme vide intérieur par des choses apportées de l'extérieur qu'on se sentira mieux et que l'on pourra retrouver très vite un état intérieur calme et paisible. Or, c'est vraiment un leurre que de croire qu'il faille se mettre dans l'action pour taire cette souffrance, qu'il faille absolument trouver un travail par exemple pour combler ce puits infini, gagner absolument de l'argent ou manger plus que de raison pour ne plus entendre ces cris sourds intérieurs. On a vraiment tendance à aller vers la matérialisation de la maison II, car on pense que cette énergie là pourra nous combler et nous faire retrouver notre mieux-être. A aucun moment, on ne pense à intérioriser la douleur, à la vivre, à la ressentir, et à la laisser s'exprimer à l'intérieur de soi, parce qu'elle fait tellement souffrir. C'est comme si on vous arrachait vos propres entrailles, comme si vous alliez mourir, un cri énorme et sourd veut s'exprimer à l'intérieur de vous, il a besoin de s'extérioriser. Peu importe de n'en pas connaître les raisons, les faits sont là, un immense vide sollicite votre attention et vous demande de vous y arrêter. 

Alors, arrêtez-vous et écoutez-vous! Laissez la douleur vous envahir, sentez-là dans tout votre corps, dans tout votre coeur, laissez-là vous immerger, vous envelopper, vous innonder, c'est la seule façon d'y faire face et de l'apprivoiser. Vous pouvez pleurer, crier, sans jugement, rien, ne remplira ce trou immense si ce n'est que d'aller toucher le tréfond de votre âme et d'accepter de se voir à l'intérieur. La maison VIII, vous invite à l'immatériel, à la transformation de vous-même, à l'acceptation des profondeurs de ce vide d'où les racines de l'amour de "soi" prennent naissance. Accueillez-vous dans tout cet amour vous fera retrouver cette paix intérieure tant recherchée. Plus vous accueillerez ces émotions comme faisant partie de la vie, plus vous renaîtrez à vous-même...

France Fisette dira : "Le vide intérieur se remplit seulement en puisant à même l'amour qui se trouve derrière notre néant. Notre néant lorsqu'il est accepté, est l'espace libre ou Dieu peut entrer."


Merci ;-)

Le vide ou la maison 8..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
Y
Ah au fait, maison 8, maison de souffrance et d'évolution, de transformation. Dans mon thème astral (astro védique), je traverse la maison 8 depuis 6 ans et demi...reste encore 7 ans et demi mais il est dit que quand la planète qui traverse la maison, en l'occurence mercure, arrive au milieu du ciel, les effets commencent a décliner...espérons, en attendant, je dois m'atteler à la tâche.
Répondre
P
Je ne connais pas l'Astrologie Védique, mais j'espère que ça ira pour vous au fil du temps...
Y
Merci Angélique, oui j'ai foi car, je sais sais bien que tout ce qui a un début a aussi une fin. Cette souffrance ayant eu un début, elle aura donc une fin mais Dieu que c'est dur. Si c'est mon chemin d'évolution, alors ok, c'est ça que j'aurai demandé avant de m'incarner?!
Répondre
Y
Mort de rire...Sreepati, c'est moi aussi, je n'avais pas vu que j'avais déjà posté!
Répondre
P
:D mdr
Y
Oui, c'est exactement comme vous le décrivez: la souffrance se situe au niveau du plexus solaire, à croire que vous l'avez vécu vous même. Il y a aussi cette impression de vide dans ma vie. J'ai mercure, soleil et rahu dans la maison 8.
Répondre
P
Oui, pour en parler si bien, c'est que je l'ai vécue, lol :D
Y
Bonjour,<br /> <br /> Je vis une souffrance terrible depuis 6 ans...période à laquelle je suis passé en maison 8! J'ai une hyperacousie sévère, je ressens une irritabilité énorme au niveau du coeur, tout cela depuis 6 ans, après avoir suivi une thérapie par le son (méthode Tomatis). Tout cela arrive aussi avec le fait d'être sorti du déni d'un grave traumatisme vécu à l'âge de 5 ans (toujours via la thérapie). Je suis triste et en colère, j'ai l'impression d'être condamné à souffrir...et dire qu'avant cette thérapie, je ne ressentais pas tout cela...on m'a expliqué que la souffrance était déjà là avant mais que je n'en avais pas conscience, la méthode Tomatis va checher les émotions en profondeur et par couche. Peut-être suis-arrivé à cette "couche" ou la souffrance est maintenant clairement perçue. Je ne sais plus quoi faire, merci pour votre article.
Répondre
P
La seule chose à faire et pas des moindres, c'est d'accepter cette souffrance comme faisant parti de vous et de votre histoire. Plus vous la combattrez et moins elle se laissera faire. Approchez là doucement, parlez lui, apprivoisez la, que dit elle cette souffrance, dans votre cœur, à l'intérieur de vos oreilles, dans votre audition interne, que veut elle exprimer si fortement pour qu'elle soit si douloureuse? Je ne connais pas la méthode Tomatis, mais si elle vous fait du bien, continuez, si vous avancez et que vous voyez que les choses évoluent doucement mais surement, persistez... Si le thérapeute vous enveloppe et vous guide dans l'amour et la tendresse vous finirez par en venir à bout. Et, si ce n'est pas le cas, en tout cas, faisant parti de vous, elle ne vous gênera plus autant... Ayez foi en vos capacités de guérison. Je sais, tout le monde croit que c'est facile de parler et de dire les choses, moi, j'ai seulement expérimenté, ayez foi... merci ;-)
S
C'est tout à fait ce que je vis! Merci pour cette article qui m'éclaire. J'ai l'impression en le lisant, qu'une personne au moins comprend ce que je vis et ne peut exprimer depuis 6 ans. En effet, comment exprimer une souffrance que l'on ne comprend même pas et dont on ne connait pas l'origine. Merci pour cet article.
Répondre
A
Merci à vous pour votre lecture ;-)