Notre relation aux autres..

Publié le par Péris Angélique

La manière dont nous rentrons en contact avec les autres se traduit en astrologie par l'axe I / VII.

La
maison I qui est notre ascendant, représente notre "moi intime", notre personnalité, notre place dans le monde, là ou la vie commence. C'est ici que l'on prend possession de son espace personnel pour le projeter sur notre environnement.

La
maison VII parle de la confrontation aux autres, de notre façon à rencontrer les autres et à s'engager selon ce qui nous a été inculqué dans notre enfance. Ce qui veut dire que les premiers liens créés, le choix du partenaire ou du conjoint (au moins au départ de la vie et dans la jeunesse) sont très souvent et totalement influencés par ce qui s’est passé dans la famille.

C'est la raison pour laquelle nos alliances inconscientes nous feront rencontrer en maison VII, des êtres dont l'histoire personnelle aura des ressemblances ou des complémentarités avec notre histoire. Ou bien ces rencontres nous permettront de perpétuer l'histoire familiale en répétant les mêmes situations.

Je ne le dirais jamais assez, il est donc important de travailler son arbre généalogique pour comprendre les profondeurs de ce qui nous a amené à travers notre propre histoire familiale, à faire telle ou telle rencontre et pourquoi nous avons été amené à faire ces choix. La place que nous prenons parmi les autres, dépend beaucoup de la place que nos ancêtres nous a octroyé dans l'axe IV / X.

Ainsi cet axe symbolise la manière de rentrer en contact avec la vie, avec soi-même et avec les autres. Nous y trouvons aussi notre première expérience relationnelle avec notre mère.

Il est donc important d'être conscient de tout cela pour tenter de se dégager petit à petit de ces codes appris. Ainsi, nous avons plus de chance de nous rapprocher des autres en fonction de nos affinités à nous que de ceux de nos parents.

Si nous n'en prenons pas conscience, les pleins et les vides du passé se répercutent sur ce que nous attendons et recherchons chez l’autre, sur la manière dont nous nous situons vis-à-vis de lui. Dans ce cas il arrive qu’au travers des relations nous cherchions une guérison, une réparation, etc. La projection peut être très active. Elle consiste à expulser de soi, pour déplacer sur autrui, des qualités, des sentiments, ou des désirs qui sont en nous mais que nous méconnaissons ou refusons. Tout cela est inconscient et fausse évidemment beaucoup la relation.

Je suis donc ascendant Balance et j'ai le signe des Bélier dans ma maison VII

Ce qui suggère la possibilité que j'établisse des liens avec les autres à travers le partage de valeurs communes, dans l'échange et la réciprocité, dans la coopération et le respect de l'autre, pouvant m'impliquer dans la société, entreprendre et agir. Ma confrontation aux autres (en maison VII en Bélier) se fait donc avec un esprit combatif, énergique, impulsif, toujours partant pour une nouvelle aventure, fonçant tête baissé pour réfléchir ensuite, avec fougue et autorité. Recherche spontanée et combative. Je me comporte donc en Bélier, je m'impose, je prends la place, je peux drainer les autres derrière moi, je peux commander, être individualiste et me comporter en "leader". 

Voici le langage familial que j'ai reçu et avec lequel je peux continuer à combattre, peut être à écraser, à continuer de nourir et à alimenter. Ou alors, je prends conscience de ces schémas et je transmute cette confrontation avec les autres en amour de "soi" et en regard de la croix fixe avec l'axe V / XI.

Ma maison V est en Verseau ce qui suggère une recherche d'échange pour une réflexion commune, un besoin de contact, besoin du groupe tout en gardant mon indépendance, avec une implication et une participation active. Il y a un besoin de s'associer aux autres dans un idéal commun, tourné vers l'avenir, sans rechercher ni gloire, ni honneur personnel et donc "reconnaissance" (car la reconnaissance c'est ce qui a fait défaut dans l'histoire familial et c'est ce qu'il faut transmuter). Il cherche, il innove, il invente, il refuse la compétition, la routine, les contraintes. Il a besoin d'échanger ses idées et attend de l'autre qu'il en fasse autant et qu'il puisse aussi apporter de la nouveauté. Il ne doit pas se fermer aux idées et initiatives de l'autre, bien au contraire, il doit composer avec.

En apprenant à reconnaitre tout ça en moi, en travaillant et en lachant prise avec les codes familiaux, cela doit me permettre de m'ouvrir à la maison XI qui est en Lion, ce qui pourra me permettre de vivre le groupe par la manifestation de ce que "je suis", en donnant le meilleur de moi-même, sans vouloir dominer, ni vouloir être reconnu, encore moins voulant être un centre d'intérêt, mais en rayonnant naturellement, avec charisme et chaleur, le soleil et l'énergie dans mon coeur pour le projeter et le transmettre aux autres.

Ainsi, si je veux m'associer ou m'investir dans mon projet avec les autres, ce n'est uniquement dans ces conditions qu'il faudra l'envisager sous peine d'amener à moi des expériences passées qui ne feront que me faire replonger dans les schémas familiaux. 

Et, bien, j'ai encore du boulo... ;-)

Prenons un autre exemple :

L'ascendant Cancer et la maison VII en Capricorne.
L'ascendant Cancer suggère la possibilité qu'il établisse des liens d'intimités, de sécurité dans un contexte familiale et de réceptivité à l'ambiance, sensible et discret, aimant les relations simples et familières, ayant un besoin de se centrer sur lui-même. Ne communiquant pas facilement ses sentiments, car ayant besoin d'être rassuré, choyé, réconforté, materné. L'attache au modèle familial influence beaucoup ses choix. Sa confrontation aux autres (en Capricorne et selon le langage familial) se fait dans la prudence, dans la repli sur soi, soucieux de l'avenir, solitaire et indépendant, n'aimant ni les nouveautés ni les imprévus. Etant sélectif dans ses relations, il peut sembler froid et distant, malgrè une grande sensibilité cachée au fond de lui. Il aime le silence, les lieux retirés et fuit le superficiel. Il a le sens des responsabilités et de l'engagement, il est dur avec lui-même et avec les autres. Il se comporte en vrai Capricorne, intériorise son agréssivité avec des réflexes de défense et de contrôle.

Voilà comment cet ascendant Cancer rentre en contact avec les autres. De part ce que son histoire personnel et familial lui a suggéré, il a la possibilité de nourir cette description ou au contraire d'en prendre conscience et de transmuter ces schémas en Balance et en maison V. 

Ici, on lui suggère de rechercher un équilibre, un art de vivre, et une harmonie relationnelle dans le partage et la réciprocité pour s'ouvrir à la maison XI en Bélier qui suggère une prise d'action et de décision pour pouvoir s'ouvrir dans le groupe pour entraîner et diriger et devenir le véritable moteur, sans agréssivité ni impulsivité.

L'ascendant Sagittaire et la maison VII en Gémeaux.
L'ascendant Sagittaire suggère la possibilité qu'il établisse des liens d'ouvertures, de découverte, d'expansion, très sociable, ayant besoin de s'impliquer sur le plan social, il a besoin que tout le monde vive bien ensemble. L'estime des autres est son dopant et lui donne confiance en lui, car il est très sensible à ce qu'on pense de lui. Indépendant, communicatif, expansif, disponible, jovial, chaleureux, bon vivant, il aime profiter de la vie. Paternalisme, il aime protéger, organiser et peut avoir un côté dominateur. Andurant, audacieux, il a besoin de se dépasser et de s'engager à fond pour défendre ses idéaux et sa philosophie. Sa confrontation aux autres se fait en Gémeaux, dans la dispersion, l'éparpillement, à la recherche d'un équilibre. Il a besoin de voir du monde, de fuir la solitude, à besoin d'échange, et de communication. Il veut tout voir, tout connaître, tout comprendre et tout expliquer. Jeune d'esprit, il aime s'amuser et peut rechercher son double. Il crée facilement des contacts mais ne s'implique pas personnellement. Souvent sollicité pour sa bonne compagnie, son côté sympathique et gai. Il peut négocier, transmettre, enseigner, il peut aussi être froid par peur de rencontrer les autres sur un plan émotionnel. Il se comporte comme un Gémeaux, très aérien et très éparpillé.

En transmutant cela, il peut en Taureau et en maison V, s'ancrer davantage à la terre pour devenir plus fécond et plus productif, se poser et devenir plus tranquille, fuyant l'agitation et les situations compliquées. S'engager, même dans une famille pour construire une relation durable avec des enfants. Les sentiments sont stables et profond et peuvent ouvrir à la maison XI en Scorpion afin de libérer dans le groupe et de s'ouvrir à une certaine puissance pour donner le meilleur de lui même, car il possède beaucoup de ressources profondes, lui permettant d'accepter les épreuves et les tournants de la vie, car il comprendra et verra au delà des apparences. Il a les moyens de se transformer et de renaître de ses cendres. Il trouvera enfin sa luminosité dont il pourra faire bénéficier et partager.

Voilà, ces quelques exemples qui j'espère vous auront permis de comprendre la relation que l'on a avec soi en maison I et avec les autres en maison VII, à travers la confrontation qui en travaillant sur "soi" permet de transmuter nos comportements et nos réactions en amour de "soi"  en maison V et des autres en maison XI. Car, c'est vraiment dans l'axe V / XI, qu'on rentre réellement en "contact et en relation" avec la part de nous la plus belle et la plus authentique pour l'exprimer aux yeux du "monde", libérée enfin du poid de notre passé.

Alors bonne conscientisation dans vos comportements relationnels..

Merci ;-)

Notre relation aux autres..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article