Replacer son histoire..

Publié le par Péris Angélique

Quoique l'on ai pu vivre dans notre passé et comme je l'ai dit dans le post sur "Accepter son passé", nous sommes là aujourd'hui parce que nous sommes composées de tout ce que l'on a vécu, de tout ce que l'on a ressenti, de tout ce que l'on a accepté comme vrai ou comme faisant parti de notre vie, nous sommes la "somme" de toutes ces expériences qui à elles toutes définissent la personne que nous sommes aujourd'hui. Avec nos colères, nos doutes, nos angoisses, nos peurs, nos peines et nos tristesses mais aussi nos joies, nos moments de purs bonheur, nos sourires, nos fou-rires, nos délires, nos extases et bien d'autres, tout est inscrit dans la moindre parcelle de nos cellules. Trop longtemps nous avons laissé notre "histoire" nous éloigner et nous séparer de la joie et du bonheur d'être en vie, d'être ici, et de faire partie d'un grand "tout" pour faire avancer et faire évoluer notre conscience humaine et planétaire. Nous sommes tous reliés les uns aux autres et parce que nous pensons agir "seul" nous ne réalisons malheurement pas que le battement d'aile du papillon changera à jamais la fréquence du lieu dans lequel il s'envole. Tout est vibration, tout est en raisonnance et c'est la raison pour laquelle une éducation trés stricte par exemple, aura des répercussions sur la vie de l'enfant et sur son bien-être psychologique, mais aussi sur ses divers comportements dans la société et auprès des siens. C'est la raison pour laquelle, une fois que l'on prend conscience de l'importance de "guérir son passé", "son histoire", et sa "famille", il est préférable d'apprendre à lâcher prise, de pardonner, et de replacer son histoire dans le contexte d'ou il est sorti. Réapprendre à ouvrir les yeux, les yeux de la conscience, ceux qui vous montre "l'être" comme la plus belle lumière jamais égalée avec ses failles et ses qualités car cet être spirituel et Divin a donné de sa "conscience" pour vivre une incarnation humaine avec toute son imperfection si parfaite. Rien n'est mauvais, rien n'est bien, rien n'est négatif, rien n'est positif, tout est parfaitement à sa juste place, tout a un sens, tout est parfait, et seul les yeux de celui qui a arpenté le chemin de la "guérison" pourra comprendre qu'il est lui aussi à sa juste place et qu'il ne sert à rien de se rebeller ou de maudir son passé et son histoire, il est la "somme" de tout ce qu'il a vécu, et il est la plus belle manifestation que son âme a choisi pour lui d'incarner.

Remerciez vos parents, vos voisins, vos collègues, votre famille et aimez-les pour ce qu'ils ont à vous offrir, pour ce qu'ils sont, pour leurs faiblesses et leurs égos, pour tout ce que vous n'aimez pas en eux, car, ils sont les "piliers" de la merveilleuse "coupe" que vous êtes ou que vous êtes en train de devenir. Ce ne sont plus des bourreaux, des victimes, des ingrats, des méchants, des jaloux ou des torsionnaires, ils sont eux aussi victimes de leur éducation, de leur parent, de leur temps et de leur génération, de leur principes, de leur souffrance, de non-dits, de secrets, de guerres, d'horreur, de génocide, ils ont essayé de composer avec ce que leur conscience leur disait à l'époque pour pouvoir essayer d'échapper à un destin tragique ou étouffant. Ils ont fait du mieux qu'ils pouvaient pour s'en sortir dans cette "jungle humaine et historique", avec leur propre passé, leurs propres histoires, avec leur conscience de l'époque et un amour "atrophié" dans des coeurs durs et solitaires parce que l'horreur de leur vécu ne les as pas aidé à plus d'ouverture. Ne les jugez pas!!! Ils ont fait avec les moyens du "bord" comme on dit et certains s'en sont sorti mieux que d'autre. Mais peu importe finalement, car en voyant le verre à moitié plein plutôt qu'à moitié vide, c'est grâce à eux qu'aujourd'hui vous avez pu développer, apprendre, aimer, imaginer, construire, rêver, créer, et apprécier la VIE telle qu'elle se présente à vos yeux et à votre conscience. Vous êtes le résultat de tout votre passé et votre famille a joué à merveille le rôle qui lui était imparti. Remerciez-les, remerciez-les encore et encore... Lorsque la souffrance aura totalement disparu, vous comprendrez alors l'importance d'en profiter tant qu'ils sont encore là, même si pour eux rien n'a changé, même s'ils sont toujours colères, aigris, méchants, et vindicatifs, plus rien ne pourra vous affecter, car vous les aurez descendu du "pied d'estalle" que vous avez ériger autour d'eux en étant enfant, et vous pourrez alors les comprendre, accepter leurs faiblesses et leurs peurs et les remettre à leur juste place, des "être Divins" qui vivent eux aussi une expérience humaine loin d'être parfaite mais au combien parfaite pour ce que vous deviez devenir... Aimez-les, comprenez-les, souriez, ce sont encore des "enfants Divins" qui essayent de se débattre dans la matière dense de la troisième dimension avec son lot de conflits. Certains trouveront le chemin de l'allègement de conscience, certains reconnaîtront leur manque et leur faiblesse, certains lâcheront toute cette noiceur, et d'autres, trop englués auront besoin de plus de temps. Mais peu importe, votre AMOUR, les aidera quoiqu'ils décident de faire ou d'être... Je pense que c'est la meilleure façon de pouvoir les soutenir et de pouvoir les accompagner dans cette nouvelle ouverture des consciences, de la même façon que nos jeunes qui surfent aisément sur cette "vague ascensionnelle" en nous inspirant et en nous tirant avec tout leur amour vers cette nouvelle émergence du nouveau MONDE.

Un mois après l'envol de ma Grand-mère maternelle vers la lumière, jour pour jour, le 3 juillet 2014, je me suis retrouvée hier le 3 Août à l'Escala en Espagne, entourée de ma famille, dans un lieu paisible, calme, ressourçant, inspirant, et chargé de sens. J'ai pu me positionner au même niveau qu'eux, cesser de les regarder comme des "tous puissants", ou comme des "bourreaux", mais voir "l'être humain" qu'ils sont derrière leur peurs, et leurs faiblesses. J'ai pu les comprendre, ressentir toutes leurs souffrances et comprendre les choix qu'ils avaient fait, pourquoi leur en vouloir après ça, ils ont fait ce qu'ils jugeaient être juste pour eux à l'époque, pas pour me nuire, mais pour me prévenir du danger. La manière qu'ils ont utilisé leur est propre et leur appartient. Ils n'ont fait que reproduire et appliquer ce qu'ils ont reçu eux-même de leur propre parent, tout le reste, c'est leurs peurs qu'il les ont manipulé et géré, il fallait bien survivre à une histoire donnée.. Du coup, j'ai apprécié amplement de me retrouver avec eux, de partager des moments qu'on avait finalement jamais partagés, et même si les mots ne sont pas là, même s'ils sont maladroits, je sais qu'une part d'eux me "reconnait et m'aime" pour ce que je suis, même si tout porte à croire le contraire. Je n'ai plus besoin de mots pour le comprendre, la vibration de leur "présence" me suffit amplement, maintenant, je sais...

Remettez donc toute votre histoire à sa juste place, toute votre famille, tout votre vécu, laissez vos égos de côtés, pardonnez, aimez, comprenez et conscientisez réellement, vous ne pouvez pas savoir comme cela fait du bien de s'allèger de son histoire..


Merci ;-)

Replacer son histoire..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article