Chiron ou comment accepter sa blessure..

Publié le par Péris Angélique

Beaucoups ont évoqué Chiron dans un thème, dans les maisons, d'un point de vue généalogique et c'est grâce à eux que je vais pouvoir vous parler de cet astéroïde d'un point de vue transgénérationnel. 

Avec Chiron, en signe et en maison, on cherche à comprendre, à assimiler et à utiliser de façon concrète nos investigations. Il nous confère le désir d'aller plus loin, de s'investir au plus haut niveau. Chiron représente un peu le "maître" qui est en chacun de nous et qui guide nos pas, nos recherches, nos découvertes.

Roland Legrand (dans son livre "CHIRON ET VESTA en Astrologie") dira : "Lorsque son influence est puissante, la personne est poussée par son destin comme si rien ne pouvait l'empêcher de se consacrer à sa passion. Celle-ci est issue d'un passé oublié, voire de son karma. C'est pourquoi cet astre joue un rôle fondamental dans le devenir de chacun. Prendre conscience de cette réalité, c'est s'ouvrir une grande porte vers la réussite, au sens social parfois, mais surtout au sens le plus intime du terme..."

Ainsi, la position de Chiron va nous montrer "la blessure" que l'on va rencontrer au cours de notre vie, blessure qui bien souvent nous empêche d'avancer, parce qu'impreignait dans notre ADN et porteuse des mémoires transgénérationnelles sur presque trois générations, elle va dévoiler ce qui nous cause le plus de souffrance et ce que l'on va devoir transmuter en travaillant sur nos peurs, nos angoisses pour retrouver l'alignement dont on espère depuis si longtemps.

Prenons par exemple Chiron en Bélier, qui est la position de mon Chiron natal.

Eric Brown (du Centre d'Étude d'Astrologie humaniste de l'Estrie Québec) dira de cette position que c'est une blessure au "Moi Pionner" (c'est à dire qui est le premier à se lancer dans une entreprise, qui fraye le chemin) : Traumatisme lié à l’image de soi. Entrave au développement de ses capacités instinctuelles et de l'affirmation de "soi" ou de l’égo. Difficulté à se distinguer, à se singulariser, à se particulariser. Obstacle à la découverte de soi, à l’affirmation de son énergie physique et de ses dispositions naturelles (le caractère). Questionnement à savoir si l'on a le droit d’exister ou non. Possibilité, à un degré divers de manifestation, de perdre son autonomie, sa spontanéité et sa liberté d’action.
 
Ainsi, il semble que ma quête passe par la recherche de mon identité, ce qui me cause impatience et agressivité si je n'y arrive pas. De nature courageuse et capable d'action, c'est dans la maison "du travail, de la santé et de la vie quotidienne" que j'ai besoin d'être active. Il y a donc ici, une leçon de vie qui se situe au niveau de l'action (impulsivité, autorité, agressivité à contrôler..).


Dans mon thème, Chiron est en maison VI (travail, santé..). Ainsi, la Maison où se trouve Chiron semble clairement désigner le lieu d’une influence psychogénéalogique dont il faudra prendre conscience pour, précisément, devenir plus conscient.

Grégory Hagneré écrira dans son livre "CHIRON ET LES COMPLEXES GENEALOGIQUES" Astrologie et Astro-chronobiologie ou Chiron et la porte des mémoires ancestralesL’endroit où se trouve Chiron dans un thème nous montre un poids, une charge lourde à porter, et surtout à transcender, à conscientiser pour évoluer. Cette charge pourrait être une honte inconsciente, dûe en partie à l’attitude des parents, mais aussi à un modèle qui a refusé ses responsabilités (responsabilités relatives au domaine où se trouve Chiron), ou alors qui ne pouvait tout simplement pas les assumer à cause d'une fatalité. Ce modèle peut remonter aux générations antérieures car son influence peut traverser les âges si personne dans la lignée n'a fait ce travail de conscientisation.

Pour arriver à transcender ce "poids", il faudra dépasser une souffrance souvent induite par l'éducation parentale et ses manques, ce qui obligera à puiser dans son réservoir personnel de savoirs encore enfouis pour se surpasser .

Que dois-je donc prendre conscience avec un Chiron en maison VI? 

Ici, je dois arriver à me trouver une valeur utile dans la société. Le rapport au travail est très important dans ma famille et toute mon éducation a reposé quasiment là-dessus. Conditionnée par toute ma famille, par leur histoire et leurs projections, ils attendent de moi que je "trace" le même chemin qu'eux, que je réussisse aussi bien voire mieux qu'eux. Or, je suis la seule "à galérer", à ne pas me trouver, parce que je veux aller dans la direction de mon âme et de mon coeur, mais comme les modèles familiaux sonnent "faux" chez moi, j'ai du mal à me trouver. Ainsi, avec cette position, j'ai donc du mal à trouver ma spécificité créatrice, celle qui me rendra utile à la société, tout en étant en adéquation avec ma propre perception du monde.

Grégory Hagneré rajoutera que "c'est par l'humilité et le travail sur soi que Chiron en Maison VI pourra permettre à l'individu de parvenir à une réelle individuation uranienne. Il pourra devenir un être qui a dépassé ses complexes grâce à sa propre expérience de la vie, en engrangeant de nombreuses connaissances sur la nature profonde des choses et des êtres, de leurs interactions, et donc des lois universelles qui l'entourent. Il sera alors capable d'offrir des outils et des méthodes à autrui leur permettant d'avancer vers leur propre chemin, leur propre connaissance de soi."

Conjoint à ma maison VII (union, couple, association), cette quête doit passer par la recherche d'associations avec les autres, mais aussi par l'apprentissage de l'écoute. Il est question ici d'apprendre à respecter le désir de l'autre, en apprenant avant tout à se respecter soi-même. 

Sur le site astro-ciel.forumzen.com, il est dit que lorsque Chiron aspecte une planète, cette dernière est constamment poussée à s'élever à son niveau de conscience le plus élevé. Ainsi, par ses aspects, il réactive des difficultés provenant de vies antérieures. Par exemple Chiron en carré à Vénus peut indiquer que la personne s'engage dans des relations amoureuses avec des gens avec qui elle a déjà vécu des problèmes affectifs dans d'autres vies. Mais aussi que cet aspect pour une femme qui n'est pas à l'aise avec son identitée, s'explique presque toujours par le fait qu'elle a été souvent un homme dans des vies antérieures. Cette difficulté se résout généralement lors de l'opposition d'Uranus à lui-même. 


En bon aspect à mon Mercure natal, Chiron parle de talents naturels de guérison hérités de vies antérieures et de connaissances intuitives des choses.

En ce qui concerne l'opposition Chiron/Uranus, sur un plan psychogénéalogique, les aspects de Chiron à Uranus induiront des évènements vecteurs d'une prise de conscience dans la vie, qui pourront nous servir à comprendre les conditionnements familiaux qui nous conduisent encore à s'identifier à l'identité de nos parents, de nos ancêtres, ou à une situation vécue par ceux là. Uranus est la planète qui pousse à devenir soi-même un être individualisé, en intégrant son propre potentiel créatif afin de faire évoluer le monde vers plus de conscience. Uranus indique que ces conditionnements familiaux sont à chercher dans une cause collective, souvent un bouleversement, un revirement de situation, qui est à l'origine d'un évènement familial antérieur qui peut influencer la destinée.

Dans un Thème Natal, l’opposition Uranus/Chiron provoquera souvent des évènements extérieurs marquant une rupture. Dans l'axe VI/XII, la rupture pourra être liée à la condition sociale, au métier (déclassement social), aux bouleversements collectifs, à l'exil, à l'épreuve ou la maladie.

Ainsi l'analyse de Chiron en natal est une aide supplémentaire à la compréhension de notre histoire, et par sa compréhension et son acceptation, nous pourrons alors dépasser nos mécanismes de défenses et aller vers le Chiron "guérisseur", celui qui est en lien avec notre âme et qui nous demande d'aller vers notre Noeud Nord, la vrai direction à prendre.

Puissions-nous tous, travailler sur nous, guérir la part d'ombre qui est active en nous, celle qui nous empêche d'être réellement nous-même, et trouver enfin notre voie.

Dans mon thème, Chiron est Maître de la maison VI en XII, ce qui veut dire que mon travail devra se vivre en rapport avec mon évolution intérieure et avec ce que j'aurais assimilé de mon passé. Et maître du signe Bélier dont son maître Mars est en IV, m'explique que mon travail devrait dépendre ou devra se vivre en rapport avec le foyer ou chez moi ou ayant un lien avec mes racines. Cela pouvant me permettre de travailler à domicile, au sein d'une famille que je pourrais recréer et qui peut porter sur le passé.

Merci ;-)

Chiron ou comment accepter sa blessure..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Vesta arrive sur Chiron, j'aime bien la description de Jean Billon dans son livre "l'univers des astéroïdes" <br /> J'en parle dans la dernière article et je prépare un new article !
Répondre
L
Bonjour Peris,<br /> Je viens de créer une page où j'ai rassemblé tous mes articles sur Chiron<br /> https://lunesoleil23.wordpress.com/chiron-le-therapeute/<br /> Tous mes voeux pour cette nouvelle année 2018
Répondre
P
Bonjour Lune Soleil, waouhhhhh, toute une page d'articles sur Chiron, c'est génial, merci pour votre travail. Très bonne année 2018 à vous aussi et quelle vous comble de tous les bienfaits ;-)
N
Merci pour l'article. C'est très juste, j'ai chiron en maison 10 à 19 degrés du soleil lui aussi en 10 et maître de l'ASc. Toutes mes réalisations aussi audacieuses soit elles ont toutes finis dans l'oubli. Peu importe le travail et l'énergie consacrés cela ne change rien à mon statut social au contraire même rire
Répondre
P
Merci beaucoup pour votre retour ;-)
L
https://lunesoleil23.wordpress.com/2016/02/18/chiron-ou-kiron-en-conjonction-au-noeud-sud-dans-lombre-de-neptune/<br /> J'ai écrit aussi beaucoup d'articles sur Kiron <br /> Vous connaissez ???, merci
Répondre
P
Bonjour, ah !! non, je ne connais pas et je vais m'empresser d'y faire un tour et de lire vos articles, merci ;-)