Mon beau miroir...

Publié le par Péris Angélique

J'imagine que vous avez tous affirmé haut et fort, et en conscience, votre intention d'incarner ici et maintenant votre polarité Yin pour la femme et Yang pour l'homme, très bien !! Soyez conscient des sensibles changements qui s'opèrent dans votre vie. Si vous ne pensez pas avoir été assez convaincant, retournez au centre de votre cuisine (pour la femme) et recommencez jusqu'à sentir l'énergie de la Terre Mère remonter par les racines de vos pieds, passant par tout votre corps pour atteindre le père, le Divin. Il en sera de même pour l'homme, en se plaçant au centre du salon ou proche d'une cheminée, il pourra recommencer son rituel et sentir l'énergie Divine du Père descendre par son chakras coronal et traverser tout son corps pour ressortir par ses racines et rejoindre la Terre Mère. Vous vous connectez alors à la polarité de votre sexe à vos ancêtres.

A présent, pour continuer à avancer et à travailler sur vous en vous servant de tout ce que la vie met sur votre chemin, vous allez pouvoir voir les schémas qui se jouent devant vos yeux. Cela demande d'être authentique avec soi-même et d'adopter un esprit analytique, bien utile dans ces exercices. Il suffit d'adopter la théorie qui veut que tout ce qui est en dehors est comme tout ce qui est à l'intérieur. En quelques mots, l'autre est le miroir de vous-même. Si quelque chose vous dérange chez la personne ou vous fait réagir violemment, c'est que cela vient toucher une part de vous-même qui rentre en raisonnance avec l'autre, merveilleux cadeaux que l'autre vous offre en vous montrant ce qui reste encore à mettre en lumière. Ce n'est pas toujours évident d'en saisir le sens, de le voir, de le comprendre, parce que bien souvent le voile de notre égo fait barrage devant l'évidence, et on se retrouve à se demander "qu'est ce qu'elle peut bien me renvoyer celle-là, je ne suis vraiment pas comme elle !!! ". Et pourtant, lorsque votre conscience s'éclaire, vous comprenez enfin la raison de ce magnifique "jeux" ou "je"...

Comme on ne parle mieux que de soi-même je vais vous prendre un exemple assez probant. Depuis quelques temps, je m'aperçois que lorsque je rentre en contact avec des femmes, dans des bureaux, des magasins, au téléphone, ou autre, je suis en "relation" avec des femmes agréssives, désagréables, autoritaires, parfois vindicatives, impatientes, qui ne prennent pas le temps de vous écouter, d'humeur massacrante, autoritaires, directives, bref, des "femmes quoi !!" OH, non, non, non, ça, aujourd'hui que tu as affirmé haut et fort appartenir à la lignée des femmes de ta famille et confirmer ta féminité, ça, tu l'enlèves dessuite, car en ne les respectant pas, tu ne te respectes pas non plus en tant que femme, donc, tu changes ta vision de la femme dessuite, et tu utilises un autre vocabulaire..ok ??
Ouhhhh, pas commode la patrone ;-) !! lol..
Je reprends donc, "des femmes miroir de moi-même".. Très bien..

Ma réaction à tout leur débordement était en réaction à ce que je voyais, en croyant qu'elles étaient séparées de moi et donc en "électron libre", que leur comportement n'incombait qu'à elles et que je n'avais rien à voir la-dedans. Je ne comprenais pas ou elles pouvaient-être mon miroir vu que j'ai toujours le sourire, que je suis polie, que lorsque je suis en relation avec quelqu'un d'autre, je suis toujours accueillante, sympathique et gracieuse... (Oui, oh, il faut bien s'envoyer quelques fleurs quand même non??). Or, si on analyse bien, que représente la femme en face de vous, si ce n'est une partie de vous-même, elle est aussi la représentation symbolique de votre Mère et de toute la lignée des femmes de votre famille. Lorsque vous rentrez en conflit avec une autre femme, vous rentrez en conflit d'abord avec vous-même mais aussi avec les parties de toute votre lignée féminine en commençant par votre Mère !! Youpi...

Je m'explique, si vous avez décidé d'incarner définitivement votre polarité féminine par exemple, c'est parce que vous étiez branché sur la ligné des hommes de votre famille et donc de votre Père et que vous refouliez votre part de féminité en refusant la "mère" et en "idéalisant" le père. Or, par cette connexion au parent opposé, vous incriminiez votre mère, ne vouliez pas lui ressembler, désapprouvez ses faits et dires, en gros vous rejettiez tout ce qu'elle était. C'était sans compter que vous vous rejettiez aussi, bien évidemment. En ce qui me concerne avec le miroir des autres femmes, je ne voyais que trop bien la paille dans l'oeil de l'autre, mais aucunement le tronc d'arbre dans mon propre oeil.. (hi hi hi). Donc, en refusant et en ne comprenant pas ce que ces femmes pouvaient bien avoir à me montrer, je me coupais de ma lignée féminine qui criait tout haut et fort, que des parties d'elles-même étaient en raisonnance avec des parties de moi-même, car c'était refuser vouloir ressembler à ma mère. Or, comme expliqué dans le post du 15 novembre 2014 sur "tout est encore bloqué", nous sommes tous censé être relié par la lignée de femme ou d'homme de notre famille selon notre sexe, c'est une loi immuable, qui fait de vous la fille de votre mère, la petite fille de votre grand-mère et etc.. Par cette transmission vous délivrer le message Divin de Eve pour les femmes et de toute sa descendance (Adam pour les hommes).

Ok, alors qu'elle partie de moi rentre en raisonnance avec ces femmes agressives, désagréables, autoritaires, directives, impatientes..? Dans quelles circonstances, suis-je moi aussi dans ces états? Et en réfléchissant intérieurement, effectivement, je trouve des exemples de vie de tous les jours, où j'ai pu incarner moi aussi tous ces comportements, et effectivement, je retrouve aussi tous ces comportements chez ma mère. Parfait !!! Mais ça c'était avant de reconnaître et d'incarner ma féminité, avant de proclamer que j'étais comme ma mère et que je lui ressemblais. Soit dit en passant, affirmer "ressembler à sa Mère ou à son Père", se doit d'être dit en conscience, centré et aligné dans son corps/coeur/mental, mais surtout pour ne pas que votre coeur ou votre mental prenne la "poudre d'escampette" et vous fasse "foirer" votre appartenance, ressembler à sa polarité Yin ou Yang oui, mais avec une conscience différente. C'est de cette seule façon que vous pourrez accepter votre ressemblance avec votre parent du même sexe que vous, surtout si vous avez refusé depuis votre plus jeune âge d'être alimenté par lui. 

Je vous entends d'ici me demander à quoi bon reconnaître que la femme ou l'homme en face de vous est le miroir de vous-même ou de votre parent du même sexe, pour quoi faire? Et, bien, déjà en reconnaissant cela vous reconnaissez qui vous êtes, et vous permettez à votre lignée du même sexe d'alimenter tout son potentiel. Ensuite, lorsque vous reconnaissez cela en conscience, vous ne vivez plus de situations désagréables avec ces personnes-là, ou différemment, et alors, il faudra recommencer pour trouver ce qui cloche encore dans la non-acceptation de vous-même. Comprenez bien que tout ce qui vous entoure vous permet de prendre conscience de qui vous êtes, sans vous mentir, votre mari, votre frère ou votre soeur, le voisin, le boucher, etc.. Ils sont tous des parcelles de vous, et si vous réagissez à quelques choses les concernant, c'est qu'il y a quelque chose à mettre en lumière. La vie est pas bien faîte????

Alors, j'espère que je vous ai donné envie d'expérimenter votre vie, en conscience et dans la joie pour réunir toutes les parties de vous que vous ignorez..

Merci ;-)

PS : Ok, ok, ok... Lorsque l'on décide de travailler une partie de "SOI", l'Univers nous envoie très rapidement un petit test pour savoir si l'on a bien intégré, compris, et conscientisé notre démarche. Ainsi, 2h après avoir publié ce post sur "les miroirs", une connaissance est venue chez moi pour papoter. Sans vouloir rentrer dans les détails, je me suis permise de lui demander si je pouvais lui parler honnêtement sans pour autant qu'elle le prenne mal puisqu'il n'y avait à priori pas de souci, juste pour lui faire part de mes ressentis. Elle a accepté et lorsque j'ai eut fini de lui donner mon avis, je crois qu'elle s'est sentie agréssée parce qu'elle m'a répondu du "tac-o-tac" par une méchanceté gratuite qui dans cette conversation-là n'avait pas sa place. En tout, cette personne m'a agréssé 3 fois en l'espace de 2h. Une fois partie, je suis restée là avec toute cette mauvaise énergie qui m'a "foutu" à plat toute l'après-midi, à ressasser dans tous les sens pourquoi tant d'agressivité d'un coup, moi, qui l'ai reçu à la maison pour l'aider à y voir plus clair sur ce qu'elle vivait. Surtout que cela n'avait rien à voir avec elle au premier degré, juste un partage de croyance et de ressenti sur le choix d'un soin énergétique. C'était en fin de compte un avis gratuit. 
Car même si j'ai conscience que ce qu'elle vit est dur et qu'elle souffre, je ne suis pas son ennemie, je ne suis pas là non plus pour l'enfoncer, bien au contraire. Alors, que ma dit mon beau miroir? Il me dit déjà que lorsque l'on est pas bien, on ne peut pas avoir une vision juste et objective de la situation. Que la personne en face s'est sentie agréssée pour des raisons qui n'incombent qu'à elle et dont je n'ai aucun pouvoir. Mes dires ont peut être appuyé la ou ça fait mal, et j'en suis désolée, ce n'était certes pas le but. J'ai compris qu'avant même de pouvoir m'enlever cette "négativité", que je la faisais vivre par transfert dans mon foyer, comme par agacement, stress, et mal-être qui débordaient de tous mes pores et que j'infligeais autour de moi, et qui par petite pression en soulevant la "sous pape", me permettait de faire sortir la pression. J'ai compris aussi que j'ai donné mon avis sans qu'on me le demande, même si je lui ai demandé la permission de m'exprimer sans qu'elle se fâche. Bien évidemment, l'énergie à répondu à mes peurs. Et qui dans ma vie se comporte comme je viens de le faire (donner son avis sans y être invité) et qui me met sur la défensive et l'agressivité à chaque fois? Ma mère... A la seule différence, c'est que j'ai demandé à ma connaissance son autorisation d'en discuter, alors que ma mère me balance les choses en pleine figure sans me demander si je suis prête à les recevoir ou pas, elle ne voit pas le mal. Ok, je vois le miroir !!! Cela veut donc dire que ma mère ou moi-même, anticipons sur des événements qui ne nous appartiennent même pas sous pretexte qu'on veut aider "l'autre". Mais, l'autre n'a pas besoin d'être aidé, et s'il en a besoin et bien, il vous en fait la demande.

Cela veut donc dire " GARDE POUR TOI CE QUE TU PENSES, CE N'EST PAS DE LA MALHONNÊTETE, NI DU MENSONGE, C'EST SE PROTEGER ET PROTEGER L'AUTRE DE TOUT DEBORDEMENT. CAR FINALEMENT, CE N'EST QUE TA VERITE ET NULLEMENT LA SIENNE. CE SONT SES EXPERIENCES ET SES EXPERIMENTATIONS, ET TU N'AS PAS A INTERVENIR EN CROYANT QUE L'AUTRE FAIT FAUSSE ROUTE. SEUL LUI, EST A M
ÊME DE SAVOIR S'IL EST SUR LE BON CHEMIN OU PAS. QUANT A TOI, DETOURNE TON REGARD DE L'AUTRE ET REVIENT A L'INTERIEUR DE TOI-MEME, CAR SI TON INTENTION EST DE SAUVER L'AUTRE, COMMENCE PAR TE SAUVER TOI-MÊME.."

Il faut donc incarner son "Maître intérieur", celui qui ne juge pas, qui est arrivé à dominer ses pensées, ses émotions, ses sentiments et
ses actes.." Centrer dans son coeur, c'est son amour pour toute chose et sa "radiance" qui ouvriront les brêches de celui qui est en recherche..

 

 

Mon beau miroir...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article