Votre Noeud Sud entre le Saturne/Pluton de vos 2 parents..

Publié le par Péris Angélique

Ouhhhh, quel tableau ! ! ! ! ! Je vous laisse imaginer...

Je parle donc ici, de ces relations familiales, ancestrâles, karmiques et destructrices entre parents et enfants, avec Saturne planète d'ancestralité qui laisse supposer répétitions mais aussi possibilités de séparation d'avec la famille. 

Le Dieu du Karma "Saturne" et la planète de la transformation et de la destruction "Pluton", entourant votre Noeud Sud (porte de votre passé antérieur), en maison X et opposé à votre Mars rétrograde (Opposition Mars/Saturne) en maison IV (foyer) et vous obtenez une relation familiale karmique et destructrice qui vous oblige à vous remettre en question, dégageant une relation particulière de force et d'intensité. Cela implique un sentiment de fatalité et de destinée qui se dégage de la relation, relation familiale délicate voire conflictuelle. Entourant votre Noeud Sud dans votre maison X, et la preuve que ce lien père-mère ne date pas d'aujourd'hui mais à pris racine dans une autre existence. Opposé à votre Mars rétrograde en maison IV, Saturne montre la deuxième preuve comme quoi la relation semble très frustrante et problématique. Saturne cherche à brimer Mars et à réprimer son sens d'initiative. Dans ce contexte, Saturne apporte aussi la preuve que les parents ont reprodui une même éducation frustrante, sclérosante et empreinte de violence et d'aggressivité que leurs parents avaient exercé sur eux-même. Mars rétrograde en IV montre que vous avez déjà connu une famille avec laquelle c'était plus que conflictuel et avec laquelle vous avez dû composer dans une autre vie, mélangeant karma et ancestralité, peut être bien, celle-ci présentement... 

Allez, pour couronner le tout, la Lune Noire de vos parents est dans votre maison IV (foyer) autre preuve qu'une relation familiale karmique existe entre tous les protagonistes, conjoint à votre Mars natal, impliquant une certaine aggréssivité et combativité de la Lune Noire face à ce Mars rétrograde. Dans cette relation avec la mère ou le père, voire les deux ensembles, ils pourraient réagir avec rejet, tout en étant directif et autoritaire. Mars pourraient trouver cette relation familiale père-mère castatrice et le pousser à réagir violemment, il pourrait désirer quitter la relation avec sa mère et son père, continuer son chemin seul en étant autonome. 

Là, ou ça devient formidable d'un point de vu astrologique, c'est lorsque la mère divorce du père de l'enfant et qu'elle se remarie avec un homme, qui, lui même, à son Pluton natal conjoint au noeud Sud de l'enfant et opposé à son Mars rétrograde en IV ainsi que son Saturne en dissonance avec le Mars natal de l'enfant. Car finalement, l'enfant avant de s'incarner à choisi de vivre cette expérience là en s'appelant à lui, un père et un beau-père doté de violence intérieure et extérieure, à l'image d'une problématique karmique à résoudre, ici et maintenant, impliquant conflits de volonté, où chacun résiste à l'autorité de l'autre, et ou la violence physique existe réellement. Cette configuration est possible parce que l
es parents ont tous les deux le même âge et que le beau-père a 7 ans de moins, ce qui permet à toute la "danse astrologique" de se mettre en place pour déployer l'énergie nécessaire et escontée qui prend tout son sens ici.

La vie est extraordinaire, elle ne laisse rien au hasard, et toutes les rencontres auront un aspect karmique qui lui demanderont d'accomplir quelque chose, de transmuter, ou de finir, pour comprendre ses propres erreurs, manquements ou conflits. A chaque âge et à chaque cycle de nouveaux défis apparaissent, de nouvelles personnes et rencontres se présentent, qui sont inscrites dans la "grande bibliothèque" de sa vie et avec lesquelles, elle va devoir composer. C'est écrit, c'est le destin. Ainsi, si la personne doit rencontrer un Bélier parce qu'elle a quelque chose à comprendre de l'énergie Mars, l'Univers lui mettra sur son chemin autant de Bélier qu'il n'en faut pour que la roue karmique puisse accomplir son dessein. Elle rencontrera autant de Pluton conjoint à son Ascendant ou dans sa maison XII, pour lui permettre de modifier en profondeur sa conception de la relation quelle qu'elle soit. Cela demandera une destruction complète pour pouvoir se rebatir à nouveau, se recréer. Souvent difficile, ces relations sont perturbantes, conflictuelles, destructrices, mais donne l'occasion d'une vrai renaissance et d'une vrai métamorphose si la personne comprend le message qu'il y a dessous. Les relations peuvent être teintées d'une conjonction Lune Noire de l'un, Pluton de l'autre, réveillant peurs et phobies pour leur permettre de se transformer en profondeur. Votre Vénus natale pourrait être conjointe au Pluton natal de votre mère, de votre père ou d'un conjoint, traduisant une attirance évidente empreinte de jalousie, de possessivité et ou Pluton exercerait son pouvoir dominateur face à cette Vénus.

En clair, en comprenant la teneur d'une relation et encore plus, si celle-ci est familiale, on arrive à mettre moins d'attente dessus, on apprend à s'en détacher, à vivre ce qui se présente sans trop d'émotions, même si l'incompréhension est toujours de mise.

Bien évidemment, ce n'est pas un langage que l'on tient lorsque l'on est adolescent, jeune ou trentenaire, parce que la souffrance qui est lovée derrière, vous détruit en un rien de temps que bien souvent vous ne comprenez pas ce qu'il vous arrive. Je ne dis pas qu'à l'aube de nos quarantes ans, elle n'est pas aussi douloureuse, mais, de par notre vécu, nos expériences passées, on arrive plus ou moins bien a s'en sortir et à la dépasser.

Il faudra attendre le deuxième passage de Saturne (43/44 ans) en opposition à lui même pour entrevoir des prises de consciences souvent douloureuse et qui correspondent à des temps de sevrage, de maturation et nous permette d'affronter nos peurs. Ce passage permet à nos parents de reconnaître l'enfant adulte qui est en nous et de donner une nouvelle possibilité de guérison aux blessures ancestrales, si seulement chacun voulait bien ouvrir sa conscience et s'apercevoir qu'il est temps de déposer les armes. Et qui mieux que ceux qui vivent l'axe IV/X en Cancer/Capricorne comprennent mieux que personne cette importance de travailler sur eux, de marquer un temps d'arrêt, de faire des mises au point et des remises en question, ainsi que de clarifier les choses. Car porteur de la lignée parentale, du clan ancestrâle et de la mémoire familiale, ils sont leur propre libérateur vers une conscience plus ouverte et plus autonome.

Si on refuse de le faire, bien souvent les événements nous y contraindront, que ce soit par des pertes physiques et matérielles ou morales, par des périodes de solitude ou d'abattement, par un sentiment douloureux du temps qui passe. Enfin, le transit de Saturne en opposition à lui-même et à la Lune natale peut enfin amener cette coupure mère/enfant, ou se cottoie frustration, autorité et limitation comme le début d'un sevrage qui commence, l'un ne nourrissant plus l'autre et vice versa, chacun reprenant le rôle qui lui est impartit et le chemin de l'individualité...

La guérison pourra alors commencer...

Merci ;-)

Votre Noeud Sud entre le Saturne/Pluton de vos 2 parents..
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article