Se ré-créer dans la créativité...

Publié le par Péris Angélique

Lorsque l'on est dans un processus de travail sur soi (où pas, finalement, car les énergies agissent même inconsciemment, même si on ne conscientise pas ce que l'on vit et que l'on ne s'intéresse pas à l'évolution de notre âme) et qu'on en arrive au vide de la maison VIII comme je l'ai déjà expliqué sur un autre post du 6 août 2014, et que l'on a été confronté aux peines restrictives, limitantes de Saturne, et aux changements brutaux et pas toujours délicats d'Uranus, il arrive un moment où la reconstruction s'avère difficile, périlleuse, jusqu'à se sentir perdu. Et encore le mot "perdu" reste faible par rapport à toutes ces émotions qui nous traversent, c'est comme si ce vide, apparenté au néant, nous suspendait là dans le temps sans aucune vision de notre devenir, sans aucune perceptions de la direction à prendre, suspendu à un fil, il semble que l'on puisse aller partout et en même temps nul part. Rien ne vient remplir ce vide, et pour cause, il nous parle de notre propre création.

Lorsque vous pensez avoir fait le tour de votre vie, lorsque vous vous êtes aperçu de la tristesse de vos relations, lorsque votre activité ne vous remplie plus, ni ne vous alimente plus, lorsque la vie vous a mis autant d'expérience qu'il en a fallu pour que vous envisagiez peut-être de changer de cap et de vous rapprocher un peu plus de vous-même et qu'en plus d'affronter ce vide, tout est confus et embrouillé dans votre esprit, il ne reste pas 36 solutions, il n'y en a qu'une, revenir au centre de "soi-même". Lorsque l'on est dans ces grands moments de déprime, de remise en questions totale de sa vie, à se demander, d'ailleurs, ce que l'on va bien pouvoir faire de sa propre vie, parce qu'une terrible souffrance intérieure nous empêche d'y mettre un voile dessus et de continuer à vaquer à ses propres occupations comme si de rien n'était, lorsque l'on se sent où que l'on a l'impression d'être englué dans une mélasse et à ne pas pouvoir s'en sortir, ni trouver la clé à un mieux-être, il faut beaucoup de courage et d'amour de "soi" pour lâcher tout, ne rien retenir et offrir tout ce que l'on est à l'Univers. Cela veut dire de cesser de se battre, de lâcher les commandes et le contrôle de sa vie et de permettre au Divin de reprendre les rênes de votre devenir, car mieux que quiconque sait ce qui est bon pour vous. C'est à n'en pas douter apprendre ou ré-apprendre à avoir confiance en "soi" et en la vie, chose pas si facile lorsqu'elle nous a si sauvagement remué dans tous les sens. C'est permettre à la VIE qui coule en vous, de reprendre sa juste place en vous inondant de petits bienfaits de tous les jours qui vont chacun à leur tour illuminer vos petits vides pour remplir à nouveau ce trou béant. L'univers souhaite notre bonheur, que l'on sorte de l'illusion que l'on sait faîte de la vie et de tout ce qui l'a compose pour revenir au plus près de la vérité et de l'authenticité.

Lorsque la vie vous fait signe c'est toujours pour vous prévenir de ce qu'elle vous réserve ou de ce qu'elle est en train de mettre en place pour vous. Dans ces grands moments de doute, de peur, d'angoisse et de remise en question, l'Univers pourrait mettre sur votre chemin lorsque vous êtes en voiture, par exemple, des voitures avec un "A" derrière qui vous double pour se mettre juste devant vous et vous ralentir où par moment avec l'autocollant de "conduite accompagnée". Si cela devient récurrent et qu'à chaque sortie de chez vous le même phénomène se produit encore et encore, ne doutez plus, Voyez-là un soutien de l'Univers qui vous prévient qu'il a reprit les rênes de votre existence, en vous permettant de comprendre que le démarrage va se faire en douceur et que l'Univers est là pour vous guider pas à pas. L'Univers est à vos côtés jusqu'à ce que vous soyez maître de votre conduite intérieure et extérieure... N'est-ce pas formidable?

Ainsi en étant "vidé" de tout ce qui nous a composé dans le passé, en ayant bien travaillé sur nous à lâcher les scories de nos ancêtres et en ayant pris conscience que notre devenir est de s'individualiser et de devenir enfin l'adulte tant espéré, on permet à l'Univers de nous envoyer les infos dont on a besoin.

Et, ces infos, nous en avons besoin pour réapprendre à se construire et pour se ré-créer. 

Au plus bas de ma recherche intérieure, ne voyant plus aucun chemin se dessiner devant moi, ne croyant plus à ce que je faisais, ne me sentant plus nourrit et ne trouvant plus goût à ce que les autres pouvaient m'apporter, une profonde interrogation et vague émotionnelle m'immergea et m'engloutit en un rien de temps me faisant descendre encore plus bas dans les tréfonds de mon âme et de ma souffrance. Comme une prise de conscience et même comme une grosse claque, je la reçu sans trop m'être préparée, chamboulant le peu de certitude qui me restait. Il fallait que la "pilule" passe, alors, je l'ai laissé prendre possession entièrement de mon être, provoquant une tristesse inconsolable et tellement profonde, que je ne voyais pas comment j'allais remonter. Mais, j'ai fait confiance à mon processus de transformation, en vivant dans l'ici et le maintenant tout ce que je ressentais sans faux-fuyant, ni faux-semblant et j'ai laissé la VIE m'enseigner ce qu'elle voulait que je comprenne. Pour remplir le vide de cette maison VIII comme je l'ai déjà expliqué, et notamment dans mon activité, il allait falloir que je lâche bouquins et connaissances, que je laisse mes ressentis et mon inspiration prendre le pas pour me permettre de créer ma propre touche. Et c'est dans cela que l'Univers nous guide pas à pas, si on se laisse envahir par l'énergie de notre propre création, celle qui est inspirée de "l'arbre de vie", de la raison de notre incarnation, de notre "devenir". Ainsi, il n'y a plus de plagiat, de faux-semblant qui soit dit en passant ne peuvent pas vous nourrir car ils nourrissent déjà d'autres personnes. 

Vous créer réellement ce que vous recevez et cela, c'est votre propre création. Mais ce n'est possible que parce que vous avez appris à vous faire confiance, parce que vous vous sentez guidé, parce que vous sentez que c'est juste et qu'il ne peut en être autrement. Pas de doute ou d'incertitude, ils n'ont pas leur place dans cette restructuration de votre "ÊTRE". C'est ainsi, que vous pourrez vous remplir à nouveau, vous sentir alimenté, connecté et en phase avec l'Univers, tout en expérimentant au centre de votre "cœur" une explosion de joie car à chaque manifestation de votre création, c'est une part du Divin que vous offrez à la société. Vous deviendrez ainsi "co-créateur" du nouveau monde, celui ou chacun réalise sa part Divine dans tout ce qu'il est, dans tout ce qu'il dit, dans tout ce qu'il touche...

Demandez au "peintre" comment il a du souffrir et mourir à lui-même pour accoucher de ses toiles et de ses créations, à "l'astrologue", comment il a dû s'extraire de ses "pères" pour construire sa propre approche de l'Univers et de ses lois énergétiques à travers sa propre vision, au "danseur", au "chimiste", au "chercheur", etc... à tous ceux qui participent à la vision juste et qui œuvrent pour faire avancer le monde, notre propre monde, se ré-créer pour créer l’œuvre d'une VIE...

Je vous souhaite de trouver la création qui est la vôtre, celle qui vous ressemble et qui sera la coupe dans laquelle vous irez vous abreuver... 

Merci ;-)

Se ré-créer dans la créativité...
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article