Astrologie et psychologie...

Publié le par Péris Angélique

Astrologie et psychologie...

Une personne m'a contacté parce que son fils allait passer son code de la route et qu'elle voulait savoir s'il allait le réussir et laquelle des deux périodes proposées étaient le mieux pour lui?

Il est clair que l'on a pas besoin de faire de l'astrologie pour dire "qu'il n'a qu'à bosser son code et qu'il l'aura". Oui, ça se sont les esprits un peu arrêtés qui ne cherchent pas à comprendre ce qu'il y a derrière la question posée de la maman. Outre son angoisse qu'il échoue, elle veut savoir si toutes les conditions requisent seront présentes ce jour-là pour que son fils puisse passer son examen sans trop de difficultés.

Un jeune homme qui a une haute opinion de lui cache forcément un manque de confiance en lui. Un idéaliste qui peut parfois se mettre des oeillères et croire que les choses se feront d'elles-même. L'illusion peut être terrible parfois si la personne se conforte dans ses doux rêves (Neptune à l'ascendant). S'il pense qu'il réussira sans même réviser, juste parce qu'il se croit au dessus des lois cosmiques, pourrait bien lui jouer quelques tours. D'autant plus que ce jour-là, sa vitalité intellectuelle pourrait bien être en baisse (transit dissonnant de Mercure sur Mercure natal), provoquant stress et anxiété. S'il ne veut pas se laisser envahir par quelques énergies dissonnantes, il devra contrôler ses forces internes et rester déterminé dans son comportement. Un manque de confiance intellectuel qui se traduit chez ce jeune homme par un trop plein de confiance en lui, devrait lui apprendre à gérer son anxiété, car Mercure veille au grain et l'aide d'un point de vue mental (Chiron en III conjoint Vesta/Mercure en VI). Mais sa Lune conjoint à la cuspide de sa maison III (étude) est idéalement bien placé pour son examen et devrait l'encourager.

On pourrait en rester là, mais la maman a besoin de bien comprendre ce que cela veut dire. En continuant mon analyse, j'attire surtout son attention non pas sur le résultat mais sur le comportement que son fils devrait adopter pour espérer réussir son examen. Outre le fait que les énergies de ce jour-là ne sont pas mauvaises, elles ne sont pas non plus excellentes. En fait, lui seul détient les clés de sa réussite. Et c'est la raison pour laquelle j'avertie la maman sur la nécessité de parler à son fils, d'échanger avec lui et de bien lui faire comprendre les enjeux qu'il encourt s'il continue à s'illusionner et à croire que tout va lui tomber tout cru dans l'assiette. Son Mercure natal est rétrograde ce qui implique un décalage entre son intelligence et sa façon de penser ou de comprendre les choses. Et en mauvaise position le jour J, par obstination ou ignorance, il pourrait perdre la face et se fourvoyer dans ses réponses. Ceci est vrai pour la première période qu'elle m'a montré. Par contre, pour la deuxième période, une lassitude et un raz le bol risque de très vite le décourager et de lui faire perdre pied. 

La maman est rassurée, elle comprend que son devoir en tant que mère est de guider son fils du mieux qu'elle peut avec les connaissances qu'elle a acquise grâce à l'astrologie. (Et elle a bien fait, car grâce à sa guidance et à du travail, son fils a eut le code du 1er coup, alors qu'il faisait une moyenne de 8 fautes).

Biensûr que le résultat est important et c'est la raison pour laquelle cette maman est venue me consulter. Mais, ce qu'elle ignorait sur certains désordres comportementaux de son fils n'ont plus de secret pour elle aujourd'hui. Faire de l'astrologie implique aussi de la psychanalyse, l'un ne va pas sans l'autre. Si on traite une question, ou une analyse sans se soucier des désordres internes, et des ombres de l'âme, c'est passer à côté d'une mine de renseignements, de justesse et de vérité. C'est surtout manquer de se planter et acoller à l'astrologie une science sans vie, sans âme, sans fond, sans devenir, sans intérêt et la réduire à sa plus simple expression. 

Lors d'une conversation, une personne m'a dit qu'on ne pouvait pas mettre l'astrologie et la psychothérapie dans le même panier. Or, que fait un véritable astrologue si ce n'est que fonder les tréfonds de chacune des âmes en consultation, de la même façon qu'un psychothérapeute. Il ne se contente pas de faire de l'horoscope. Il rentre à l'intérieur de chaque thème, s'en inspire, et fait vibrer et raisonner en lui chaque planète avec son savoir, sa connaissance, mais aussi son intuition et ses ressentis. On dit qu'un bon comptable fait danser les chiffres devant lui et que ces mêmes chiffres lui murmurent et lui parlent au creux de l'oreille. Et bien un astrologue a tout autant les mêmes facilités qu'un comptable, il fait danser et raisonner le cosmos à l'intérieur de lui. N'est ce pas une jolie image?

Que dire à jeune homme qui est en année sabbatique depuis le mois de septembre 2014 parce qu'aucune école n'a retenu sa candidature pour des études supérieures et qui espère être pris pour la rentrée prochaine ? N'utilise t'on pas là aussi la psychologie en essayant d'expliquer à partir de son thème tous les tenants et les aboutissants? Lui expliquer qu'il est par exemple à la fin d'une étape de sa vie pour repartir sur une nouvelle direction, demande un certain tact et un certain savoir faire. Il s'agira de trouver les bons mots pour qu'il ne se sente pas privé de quelque chose qu'il espérait et souhaitait à tout prix. Lui faire comprendre qu'une conjonction Lune/Saturne natal en Gémeaux peut le brider dans son désir de poursuivre les études. Que le transite d'Uranus en dissonance avec son Jupiter natal pourrait être suffisant pour démontrer un arrêt momentané ou définitif de ses études supérieures. Que le retour du Noeud Nord (devenir) sur son Noeud Nord natal va lui permettre de bâtir son devenir et lui permettre aussi de prendre son 1er emploi et commencer à gagner sa vie. Et, si en plus, il me dit qu'il doit passer un entretien professionnel parce que sa situation financière ne permet plus à ses parents de l'aider, et qu'il veut savoir s'il aura ses chances d'être pris, il faudra trouver dans son thème les potentialités qui lui permettront d'être pris ou pas. Oh, par chance, le jour de son essai et de son entretien, Jupiter transitera sur sa Part de Fortune, en Lion, signe en analogie avec la maison X (vocation) et avec le Soleil transitant son Milieu du Ciel. Jupiter conjoint à sa Lune Noire, lui octroie une chance de changer. Il pourrait bien faire l'affaire, en tout cas si c'est aussi son choix. (Il a effectivement eut ce poste, tout content qu'il était...)

Lorsqu'on reçoit des gens perdus dans leur vie de tous les jours, qui ne voient pas plus loin que le bout de leur nez parce qu'ils sont englués dans tout un tas de tracasseries, l'astrologue doit pouvoir être cette oreille bien compatissante, emplie de sagesse et d'espoir. Donner toujours une porte de sortie même lorsque tout semble bien noir. Permettre à celui qui vient consulter de comprendre son histoire, sa vie, ses problèmes et lui remettre des clés qu'il sera à même d'utiliser ou pas. Mais quel bonheur de voir repartir de la consultation une personne qui n'avait plus d'espoir en sa vie et en son devenir juste parce que l'astrologue a su utiliser la psychologie, la psychanalyse et à permis à la personne de faire un début de psychothérapie. L'astrologue soucieux du devenir de ses consultants donnera toujours un nom de thérapeute plus adéquate, une pratique ou une discipline plus en rapport avec le problème du client. Mais aura permis d'ouvrir certaines brêches et certaines portes que le thérapeute empruntera sans aucun soucis.

Lorsqu'un homme en pleine force de l'âge, qui a tout perdu, femme, enfants, et travail, et qui consulte un astrologue, parce qu'il a l'intention de se mettre à son compte mais que ses peurs de tout perdre à nouveau l'handicape et le mobilise dans le non-faire, doit trouver les vrais explications à ses angoisses. Dire que c'est parce qu'il a déjà tout perdu serait tellement facile. Mais l'être humain est tellement complexe, avec ses mémoires karmiques et transgénérationnelles, ses pulsions et tout ce qui est inhérent à chaque personnalité, que l'astrologue peut devenir une béquille à cet homme afin qu'il reprenne confiance en lui. Qu'il comprenne cette blessure fondamentale qui est à l'oeuvre en lui et qui le fait réagir par réaction ou par défaitisme. L'astrologue est aussi capable de parler du rapport à la mère et au père et expliquer à cet homme pourquoi ces pertes sont synomymes d'abandon. Il peut le diriger par rapport à son thème dans une voie qui raisonne davantage avec son être intérieur. L'aider dans ses choix, ou dans ses associations en le mettant en garde contre X ou Y selon les différents aspects. Lui dire par exemple que son chemin passe pour l'instant dans le partage et la conciliation avec autrui mais qu'il doit rester vigilant. Que le transit de Mars (action) dans son foyer lui confirme bien une activité chez soi ou indépendante et que son Noeud Nord (devenir) en maison VII (associations) l'incite à se faire conseiller et à se donner le temps de la réflexion avant toute prise de décision, par exemple. Que son évolution passe actuellement par les autres et qu'ils pourront contribuer à une meilleure évolution pour lui, même si la raison de son incarnation passe par son individualité et sa mise en lumière. (Du coup, après mûres réflexions, il a décidé de créer et d'ouvrir une boutique de terroir et de s'entourer des meilleurs producteurs, en tout cas, ceux qui ont encore une éthique...)

Voilà tout ce qu'un thème peut dire, et bien plus encore. L'astrologue consciencieux de son métier sera vraiment une aide précieuse, un conseiller et un bon guide parce qu'il saura utiliser toutes les strates de la psychologie. Au même titre qu'un psychothérapeute, il donnera les clés propre à chaque personne avec la conscience de les guider vers leur propre guérison. Chacun est libre ou pas après de les utiliser, le reste n'appartient plus à l'astrologue.

Merci pour votre lecture ;-)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article