Se reconnecter à son enfant intérieur...

Publié le par Péris Angélique

La joie d’où vient-elle ?


Elle vient de l’innocence de notre enfant intérieur, de sa spontanéité à s’émerveiller à chaque éclat de vie, de cet élan qui transporte et qui tel des notes de musique, nous font danser et tourbillonner dans l’air… C’est un éclat de rire, une étincelle pétillante dans le regard, une tête renversée en arrière et des mains posées sur le ventre… de trop de spasmes et de lumière, entourantes et étincelantes. C’est un bonbon acidulé, tout frais, qui émoustille les papilles, une douceur de vivre et de sourire, c’est ça, la joie de vivre…

Mais pour danser avec son enfant intérieur, main dans la main, cœur contre cœur, il est préférable de se reconnecter à lui et de lui laisser la place qui lui revient…

Capsule de "mise en pratique" n°3

Commenter cet article