Les énergies de la Nouvelle Lune du 13 juin 2018.

Publié le par Péris Angélique

Les énergies de la Nouvelle Lune du 13 juin 2018

Bonjour à vous tous et à vous toutes.

Comment allez-vous depuis la pleine lune du 29 mai ? Comment vous sentez-vous ? Il est vrai que les énergies sont particulièrement fortes, que le moral des Français n’est franchement pas à la hausse, que le climat social est en pur révolte, même le temps s’y met, entre des pluies diluviennes, des forts orages, des coulées de boues, des inondations, il y a de quoi se demander à quelle saison nous faisons référence. Cela s’explique comme je l’ai déjà dit par une année à 13 pleines lunes, une année spéciale en événement climatique, une année en tout cas différente et plus difficile que les autres.

Et, je ne parle pas du Volcan au Guatemala, dont l’éruption s’est abattu sur le pays comme une grosse vague déferlante, déversant un énorme souffle de cendre et de gaz sur des km à la ronde. Tout comme Hawaï, le Guatemala est un pays Balance qui est donc au quinconce d’Uranus en Taureau, un aspect karmique par excellence, et au carré de Pluton. Cela suppose que le pays a besoin de modifier, de transformer et de transmuter certaines choses pour pouvoir renaître de ces cendres. L’éruption du Volcan au Guatemala s’est faite le 4 juin, 2 jours avant le dernier quartier de la Lune qui est un temps de purification et de détoxination, comme quoi, tout se regroupe…

Et nous, on continue à courir à droite à et gauche, à ne pas voir le temps défiler à tout allure, nous n’avons pas l’impression de vivre dans le monde mais à côté du monde, tellement nous nous sentons déconnectés, pour la plupart, de la réalité. Tout devient complexe, on nous met des garde-fous à chaque nouvelle décision encadrée par de nouvelle loi, la liberté d’expression, et la liberté de pensée sont contrôlées, on nous fait prendre des vessies pour des lanternes et on veut nous faire gober n’importe quoi, juste pour voir si notre capacité à incarner le « mouton » en nous est toujours d’actualité…, c’est comme si nous faisions parti d’un mauvais rêve qui ne concerne que les autres, et qui ne nous atteint pas parce qu’on préfère s’enivrer dans des activités et des loisirs, où télévision, jeux vidéo, alcool, drogue, sexe, et alimentation endorment notre bon sens. Nos vies sont complètement décalées, on patauge dans la semoule, certains coulent, d’autres essayent de se rattraper à certaines branches, qu’elles soient professionnelles, financières ou amoureuses, on riposte, on se bat, on écrase son voisin, on revendique, tout le monde y va de sa projection de ce qu’il vit, sur le monde qui l’entoure, et tout le monde voit la vie avec le regard de ses propres souffrances.

Vous pouvez alors comprendre le chaos dans lequel on vit ?

Il est clair que si chacun pouvait se remettre en question avant de réagir à une situation en essayant de sonder ses propres motivations intérieures et profondes, on aurait moins à se poser la question du « mais dans quel monde vit-on ? ».

Dans un monde presque parfait, on cesserait de projeter sur l’autre ses angoisses, ses peurs, ses souffrances, ses traumatismes, parce qu’on aurait pris conscience que tout se joue à l’intérieur de nous avant même de le projeter sur l’extérieur, car de notre incapacité à voir nos profonds traumatismes et nos vielles souffrances infantiles, nous attirons à nous, le parfait miroir de ce qui se trame à l’intérieur de nous, afin de les révéler à la lumière de notre conscience pour mieux les mettre à jour.

Mais comme un voile épais bouche notre vision intérieur, on se débat dans la vie comme si nous étions empêtrés dans un chewing-gum bien collant, et nos impulsivités, nos réactions, nos mécontentements, nos colères et j’en passe, ne nous permettent pas de nous distancer de ce que l’on vit, car ce n’est plus notre Présence qui est à bord de notre enveloppe existentiel, mais notre émotionnel qui a pris les commandes de notre vie et de nos réactions.

Bienvenue dans la matrice…

Tout comme l’expliquait Morpheus à Neo dans le film Matrix, la matrice est universelle, et omniprésente, elle se superpose à notre regard pour nous empêcher de voir la vérité. La vérité que nous sommes les esclaves de nos émotions et que nous sommes enchaînés au monde que nous nous sommes crée à travers toutes nos souffrances et blessures infantiles, qui sont devenus notre propre prison. Et tout ce que l’on vit, n’est là que pour que l’on se réveille une bonne fois pour toute, de cet endormissement perpétuel et que l’on reprenne enfin les rênes de nos existences.

Parce qu’il est clair, que nous sommes aveuglés par nos souffrances qui nous font réagir comme des automates et commettre des actes irréparables ; et comme nos émotions sont non seulement le lot de nos souffrances infantiles, transgénérationnel et karmique, vous pourrez alors comprendre que tant que nous ne serons pas maître de tout ce qui se joue en nous, nous ne serons nullement maîtres de nos vies.

Tous les jours vous entendez des histoires sordides aux informations dont, entre autres, le meurtre de Kévin, pris dans un scénario piège sentimental, l’affaire Maelys qui ne cesse encore de dévoiler sa sombre histoire, l’histoire glaçante du meurtre d’Angélique et l’affaire d’Alexia Daval… sans parler de toutes les autres histoires qui ne sont pas relatées aux informations mais dont les faits sont tout autant poignants… chaque histoire est une projection des souffrances et traumatismes inconscients des protagonistes sur leur proie… Que de souffrance pour prendre conscience que nous n’agissons pas de notre plein gré, en étant conscient de nos actes, mais que nous sommes bel et bien manipulés par une horde d’émotion incontrôlable dont nous sommes loin d’en connaître toute l’origine.

Paix à toutes ses âmes !

Nous sommes certes dans une époque d’ouverture de conscience mais de la même façon que la lumière perce et avance sur chacun d’entre nous, l’obscurité nous rattrape dans les tréfonds de notre âme d’où l’importance de nous libérer. L’ère du Verseau qui est régit par Uranus nous pousse vers cette libération, alors surfons sur la vague des transformations et aidons les énergies à découvrir chaque parcelle de nos démons intérieurs…

Pour en revenir à cette Nouvelle Lune, elle est un temps ou l’on pose nos nouvelles intentions, ou l’on s’engage dans une nouvelle direction, ou l’on tourne une page ou que l’on lance un nouveau projet ; et dans le domaine de notre vie ou le couple Soleil / Lune transite dans notre thème natal.

Ainsi, pour cette nouvelle lune du 13 juin 2018, le couple Soleil / Lune transite le 3ème décan du signe des Gémeaux qui est un décan qui relève de l’âme et donc de notre part spirituelle. Ce 3ème Décan des Gémeaux est gouverné par le Soleil qui nous invite à l’affirmation de soi.

De ce fait le couple Soleil / Lune va se teinter des énergies spirituelles du Soleil et se mettre en harmonie avec Mercure maître des Gémeaux. Ici, on nous demande de passer d’une communication avec tous nos conditionnements humains et tout ce qui nous compose à une communication plus sacrée et plus Divine parce que plus lumineuse. En effet Mercure transitant le signe des Cancer, nous permet de rationaliser nos sentiments et donc d’être moins dans une projection émotionnelle. Même si en dissonance à Saturne et en bon aspect à Uranus, la communication risque d’être plus restreinte et plus limité, par son intellectualisme, elle n’en sera que plus transformatrice, parce qu’alors, nous serons moins manipulés par nos sentiments. Le but est d’apprendre à unifier l’intellect, le débit de parole, la communication avec l’énergie qui nous anime, quel que soit son intensité et cela commence par soi, certes, mais se travaille aussi avec l’autre, avec un bi-quintile Mercure / Mars.

Car avec une dissonance Soleil / Lune à Mars en Verseau, cet aspect nous anime d’une énergie incontrôlable, électrique, tendue, nous pourrions être animé d’impatience, d’impulsivités, de colères, d’agressivité, créant des conflits et des tensions dans les domaines ou Mars transite dans chaque thème. C’est un aspect karmique par excellence qui nous pousse à la révolte mais surtout à la prise de liberté. Mars en Verseau est déjà très tendu, très révolté, très électrique, nous sommes donc sous des énergies de Nouvelles lune très réactive qui nous pousse à transformer et à harmoniser ce que l’on vit au travers des émotions qui nous submergent. Et, on en a bien besoin car plus ça va et plus nos vies sont le reflet de nos idéaux et rêves non aboutis, le parfait miroir aux alouettes, une projection de ce que l’on croit être, avec une sensibilité et un émotionnel exacerbé, emplit de doute et d’utopie qui font de nos vies, un réceptacle à illusion. (Soleil / Lune carré Neptune)

Pas étonnant que Jupiter R en Scorpion, continue de nous interroger sur notre sens social et qu’il sonde les profondeurs de notre être afin de révéler aux grands jours tout ce qui est inconscient et caché, car, il nous renvoi illico presto en quête de sens, sens de ce que l’on vit, sens de notre vie… Ainsi, nous devons continuer à nous remettre en question sans pour autant céder à l’impatience ou en se mettant en difficulté ou en agissant par excès (Jupiter carré Mars), mais bel et bien en essayant de rester maître de ces émotions et en visant ou en maintenant nos idéaux. (Jupiter trigone Neptune).

Nous n’aurons de toute façon pas le choix car avec un quinconce Soleil / Lune à Pluton, nous allons être obligé de modifier, transformer et rectifier des comportements instinctifs de bas étages, des comportements ou des façons de pensées primaires et karmiques qui nous gâche quelque peu la vie actuellement et qui répondent à un cliché éducatif qui nous dessert plus qu’il nous sert, soyons en certain…

D’autant plus, que nous avons et ce depuis l’entré de Mars en Verseau, le 16 mai et au moins jusqu’au 15 octobre 2018, une conjonction Mars / Nœud Sud qui pourrait dévoiler un karma de violence, d’abus, d’agressivité, socialement parlant, mais aussi dans nos vies personnelles et dans les domaines ou Mars / Nœud Sud, transite dans chaque thème.

En transitant dans le signe du Verseau, qui est un signe révolutionnaire, électrique, indépendant et libre, on a de quoi commencer, avec Mars, pour ceux qui n’y sont pas encore, à se diriger vers des thérapies, yoga, méditation, ou plantes et huiles essentielles, sensés nous aider à nous enraciner dans notre vie bien réelle et présente, tout en évacuant cet égrégore de stress et de violence (Nœud Sud conjoint Mars), et à commencer à pratiquer la respiration intérieure pour redonner du souffle à nos cellules qui vont en avoir bien besoin.

Car chacun et selon son propre thème, plus fort ou plus nuancé pour certains, voire inexistant pour d’autres, peut être confronté à un retour du passé, une énergie karmique de comportement agressif, destructif, et de violence, soit vis-à-vis de soi-même, en étant l’émetteur et donc le bourreau, soit en étant le réceptacle et donc la victime.

Nous le voyons tous dans nos vies, que l’agressivité est partout, nous sommes tous sous tensions, et la moindre étincelle suffit à allumer la mèche et à faire s’enflammer et s’embraser n’importe quelle situation comme un volcan en éruption…

D’ailleurs Mars est toujours au carré d’Uranus en Taureau et restera sous tension au moins, jusqu’au 8 octobre 2018. Cette dissonance amène de nombreuses réformes sociales en matière financière, puisque ne l’oublions pas, Uranus transite dans le signe des Taureau qui est un signe de tradition, de coutume, d’habitude, de patrimoine et de finances. Ainsi, la question sur le maintien de la prime d’activité ou de son augmentation, la réforme des retraites par point, la création d’un loto du patrimoine pour faire financer la restauration de monuments, la réforme sur le droit à l’entrée à l’université et le tri sélectif par les établissements, etc… tout cela commencent à se faire sentir sérieusement, dans un signe, le Taureau, qui n’aime pas du tout les changements, qui résiste et fait un pied de nez aux transformations, mais qui sera obligé de céder, sous l’emprise décapante d’Uranus.

Nous pourrions être mitigé entre nos désirs avec Mars et nos sentiments avec Vénus, nous devrons trouver un équilibre pour ne pas céder plus à l’un qu’à l’autre et faire n’importe quoi sous des coups de tête.

Il nous sera toutefois possible de nous appuyer sur un bon aspect Mars / Saturne (semi-sextile), qui viendra canaliser notre trop plein d’énergie, ce qui nous rendra maître de la situation et plus à même de prendre les bonnes décisions.

N’oublions pas que Vénus est sortie d’une certaine configuration astrologique (du 29 mai au 7 juin 2018) expliquée dans la vidéo de la pleine lune du 29 mai, qui nous demandé d’affronter l’univers Matriciel et sa sécurité infantile, avec ses ressentis, ses peurs de l’abandon, ses angoisses ou son passé, pour espérer se libérer de charges émotionnelles et affectives psychologiques, de manque de confiance en soi, et d’insécurité trop prégnante (Dissonance Vénus / Pluton) dans notre vie et qui certainement, empêche la bonne réalisation de ce que l’on est, mais dont les remises en questions sont toujours actives actuellement. Nous devons vraiment transformer notre affectif avec le carré de Vénus à Uranus et arrêter de s’illusionner avec Neptune, d’attendre ou d’espérer ce que l’environnement Cancer ne peut nous donner. C’est en ça, que le Cerf-volant nous dirigeait, vers le maintien de nos objectifs, qui est la refonte de notre façon de concevoir nos relations affectives, ainsi que notre conception de l’amour, sans oublier notre rapport à l’argent et aux plaisirs de la vie.

C’est donc avec une conviction empreinte d’un nouveau chapitre émotionnel et affectif que nous pourrons cheminer avec la conjonction Nœud Nord / Vénus  vers de nouvelles opportunités affectives et relationnelles et nous ouvrir à autre chose.

Vous comprenez maintenant pourquoi ces énergies parlent d’affirmation de soi, n’est ce pas finalement ce que le Nœud Nord en Lion, toute cette année nous incite à rayonner et cela quel que soit les domaines ou il transite dans notre thème.

En conclusion, pour cette nouvelle lune du 13 juin 2018, beaucoup de possibilité de transformations nous sont offertes, beaucoup de mouvement, de changement, mais aussi beaucoup de tensions, de révolte, de défis et d’agressivité, c’est ce qui nous permettra dans nos vies personnelles de réajuster nos intentions, de nous engager dans une nouvelle direction, de tourner une page ou de lancer un nouveau projet, dans les domaines ou le couple Soleil / Lune transite dans nos thèmes respectifs.

Nous devons nous affirmer certes, mais dans le respect de l’autre, car en l’autre je vois une part de moi que je projette et qui n’est ni l’autre ni moi mais un ensemble d’émotions passées qui manipule notre instant présent. Si je reconnais cela en l’autre et en moi, je peux m’en détourner et commencer à révéler ma vraie identité, c’est alors là que prend tout le sens de l’affirmation de soi…

Je vous souhaite à tous et à toutes, une très bonne Nouvelle lune

Et puis, si vous avez des questions sur ce que vous vivez, je vous invite à aller sur astrologie65 pour commander l’analyse de votre choix, ou à me contacter par mail, à ressourcea@gmail.com. Vous trouverez de toute façon, tous les liens en dessous de la vidéo.

Merci pour votre intérêt pour mes capsules astrologiques et à bientôt…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Merci Angelique, ce texte très fourni et bien informatif sur cette New Moon. Pour ma part en maison IX. <br /> Mars en IV et Noeud sud natal Verseau conjoint Saturne....eh bien, jusqu'en octobre la IV ça promet !!! Heureusement, Mars trigone au Soleil natal....ça peut aider....tout de même ! <br /> Passez un bon week-end Angelique
Répondre
P
Bonjour Claudia, ah oui, effectivement, votre IV est bien habitée, mais comme vous dites, allégé par votre trigone, heureusement. En même temps, j'aurais envie de vous dire que ça permet de travailler les bases de nos assises et de nos racines familiales, en coupant aussi ce qui doit être, donc, un mal pour un bien, selon bien sûr nos propres visions. Un plaisir de vous lire Claudia, j'espère que vous allez bien, très bon week-end à vous aussi et merci pour votre retour ;-)