Les énergies de la Nouvelle Lune du 9 octobre 2018 ou la libération de nos attaches relationnelles...

Publié le par Péris Angélique

Les énergies de la Nouvelle Lune du 9 octobre 2018
ou la libération de nos attaches relationnelles

 

Bonjour à vous tous et à vous toutes.

Comment allez-vous depuis la Pleine Lune du 25 septembre ? Comment vous sentez-vous ?

Comme à son habitude, beaucoup d’entres nous ont eu, et ont encore le sommeil perturbé, d’autres ont pu vivre ou vivent encore des conflits relationnels, de tension, d’agressivité, dans leur vie de tous les jours et les énergies qui entouraient cette pleine lune du 25 septembre, n’ont pas délogé à la règle, mettant en avant nos émotions, devant un équilibre relationnel qu’il nous fallait trouver pour ne pas céder aux pulsions intérieures qui nous embarquaient, à n’en faire qu’à notre tête, et à foncer tête baisser, sans tenir compte de l’avis d’autrui, mais que l’on pouvait essayer de concilier en une relation harmonieuse d’entraide, d’échange et de partage, sans se laisser dominer par l’autre mais en étant dans un juste équilibre. Or, sous ces fortes influences, certains se sont laissés envahir par leur émotionnel et leurs états d’âme, et n’ont pas su ou n’ont pas pu contrôler ni leurs émotions, ni les situations car cela venaient toucher chez eux de vielles blessures relationnelles dont ils n’avaient peut-être pas encore conscience, ou pas encore accepté et mis à jour. Devant le fait accompli, ils n’ont pas eu le choix que de se laisser emporter par la vague, comme la vague du tsunami qui a touché 3 jours après cette pleine lune, l’île des Célèbes en Indonésie suite à un fort séisme.

Le symbolisme de l’eau ou de la vague n’est plus à faire, et lorsque cela déborde, c’est qu’il y a des transformations et une purification à opérer sur ce qui nous touche émotionnellement, il n’est plus possible d’encaisser et de tasser les choses à l’intérieur de soi, il est temps de prendre part à ce qui a débordé pour se donner le droit de le conscientiser et de l’amener vers la guérison.

Cette Nouvelle Lune continue donc d’exercer sur nous, ce qu’elle a révélé à la Pleine Lune. Et si nous avons été assez conscient de ce qui s’est joué à la Pleine Lune, nous serons plus aptes à transformer ce qui a été révélé dans nos fonds intérieurs pour poser de nouvelles intentions.

Ainsi, la Nouvelle Lune du 9 octobre 2018 transite le signe de la Balance, c'est-à-dire que les énergies d’équilibres et d’harmonies que nous devions arriver à trouver relationnellement parlant, à l’intérieur de nous pour les exprimer ensuite à l’extérieur de nous, lors de la pleine lune du 25 septembre, nous projettent pour la Nouvelle Lune dans le cœur de la relation.

Nous avons pris conscience de notre façon de nous comporter avec les autres ou pas, de notre agressivité ou de celle que nous renvoi les autres, et peut-être que cela nous a permis de nous introspecter et de faire le point.

De ce fait, pour cette Nouvelle Lune, nous sommes peut-être prêts à démarrer une nouvelle expression de nous-même, si bien sûr nous avons pris le temps de comprendre nos divers fonctionnements.

D’autant plus, que cette nouvelle lune, représentée par le couple Soleil / Lune, est conjointe à l’astéroïde Cérès.

Dans la mythologie Romaine, Cérès était la Déesse de l’agriculture, de la moisson. Fille de Saturne et de Cybèle, elle apprit aux hommes l’art de cultiver la terre, de semer, de récolter pour en faire du pain. Elle représente donc la récolte de ce que l’on a semé et s’associe donc au signe de la Vierge. Ainsi, Cérès cherche à nourrir, à prendre soin, à se dévouer pour les autres, elle est symboliquement comme l’amour d’une mère, absolu et sans condition.

Dans le signe de la Balance, Cérès se nourrit de tous les attributs de la Balance, à savoir la sociabilité, le besoin de partage et d’échange, la coopération avec les autres, l’engagement dans le relationnel et l’implication dans la société avec la recherche d’équilibre et d’harmonie dans ses échanges et dans le respect des autres, sans oublier bien évidemment l’acceptation de soi.

De ce fait, la conjonction Soleil / Lune / Cérès, met en lumière notre féminité, ou nos parts féminines chez un homme, notre rapport à l’archétype maternel, à la femme, à la famille, à notre inconscient et à notre passé, ainsi qu’à nos émotions pour la Lune, mais aussi à nos parts masculines, à l’archétype paternel, à l’homme, ou au mari, à notre rayonnement intérieur, à notre volonté et à l’affirmation de soi avec le Soleil.

Ainsi, Cérès nous invite à prendre soin de tout ce qui caractérise la Lune et le Soleil, de notre émotionnel et de notre affirmation envers les autres, de nourrir, d’aider ou de prendre en charge, notre mère, notre père, notre mari ou notre femme, notre famille, notre émotionnel, notre volonté, parce que lors de la pleine lune, nous nous sommes peut-être aperçu de certains de nos comportements excessifs, auxquels nous avons pu, peut-être, mettre des mots dessus, et transmuter, afin d’être dans une ouverture de cœur plus sincère et plus aimante pour cette nouvelle lune.

Peut-être, permettra-t-elle de trancher une ancienne dépendance affective, homme, femme, mère, père, patrons, famille… qui sous la lumière transformatrice de cette nouvelle lune, permettra la libération de cette attache, afin de vivre la relation, plus sainement, plus authentique et plus juste. C’est une forme de guérison avec les autres que cette Nouvelle lune nous propose. Ainsi, là où le trio Soleil / Lune / Cérès transite dans votre thème, n’hésitez pas à être conscient de ce que vous vivez relationnellement, et à proposer aux mondes une toute nouvelle expression de votre façon de rentrer en relation avec les autres…

Pour la plupart d’entre nous, nous n’auront certainement pas le choix, avec un carré de Soleil / Lune / Cérès à Pluton, de sonder les profondeurs de notre être, de nous remettre en cause, de nous sentir émotionnellement sous tension et pour certains, de couper ou de rompre avec une relation déjà existante pour pouvoir trouver cette harmonie et cet équilibre relationnel à l’intérieur de nous, à moins que cela soit une coupure au niveau de nos diverses associations, structures professionnelles, familiales, amoureuses, ou psychiques.

La destruction d’une situation, nous permet de nous libérer et cette libération nous permet de retrouver notre propre équilibre et notre propre harmonie. De cette façon-là, nous nourrissons enfin notre être d’une certaine paix intérieure auquel nous aspirons tous.

Mars transite toujours le signe des Verseau et au trigone de Soleil / Lune / Cérès, nous aidera et nous soutiendra avec une grande énergie dans notre action de libération.

Il nous faudra cependant, analyser, modifier, rectifier et transformer certaines de nos attitudes qui sont inefficaces et qui interfèrent avec notre évolution, et qui toucheront toute notre sphère nourricière Soleil / Lune / Cérès en quinconce à Neptune.

Ce quinconce en Balance / Poisson est en analogie avec les maisons VII et XII, c’est donc un quinconce que l’on dit supérieur et qui est associé à la mort ou à la transformation intérieur et psychologique, qui nous demande de nous analyser en profondeur.

Nous serons donc amenés, pour vivre au mieux nos relations à mieux comprendre nos fonctionnements, nos pulsions, nos abus de pouvoir, nos différents contrôles lors de situations difficiles, émotives, de crise ou de tension, ce qui nous permettra de nous transformer en profondeur et d’envisager de nouvelle relation plus épanouissante.

Cela suggère que nous devons descendre dans les tréfonds de notre être intérieur pour aller rencontrer nos parts féminines et masculines blessées, nos blessures qui sont en lien avec la mère et le père, notre sentiment d’insécurité, ou d’abandon, le manque de reconnaissance, notre manque d’affirmation ou de volonté, notre rapport à notre famille et à l’amour que nous lui portons…, que devons-nous rectifier dans notre comportement aux autres pour pouvoir retrouver la vérité essentielle que nous sommes un Tout unifié ?

Notre sensibilité, notre émotivité, nos indécisions, nos doutes, nos illusions, nos croyances avec Neptune seront plus à vif ou plus excessif et devrons se frayer un chemin vers Cérès et vers ce qui nous nourrit intérieurement dans sa conjonction à Soleil / Lune. Il s’agit donc de trouver et de prendre conscience de ces attachements affectifs « handicapants » dont il nous faut nous débarrasser si nous voulons continuer à avancer d’un pas plus sûr et plus léger. Aimer l’autre comme le prolongement de soi-même, mais en le laissant libre d’être et d’agir comme sa conscience l’entend et non, comme nous, nous le souhaitons, et cesser enfin, cette identification douloureuse que l’autre est responsable de tout ce qui nous arrive.

Cela me fait penser au téléfilm qui est passé cette semaine sur Jacqueline Sauvage, qui a été jugée et acquittée pour avoir tuée son mari, de 3 balles dans le dos. Son sentiment d’impuissance, et de peur, aux menaces de son mari de vouloir s’en prendre à ses enfants, a eut raison de plus de 40 ans de violence conjugales, physiques et psychologiques et l’ont amenée à réagir proportionnellement à tout ce qu’elle avait vécu comme humiliation, déshonneur, honte, et souffrance intérieure.

Tant que l’être humain ne rentrera pas à l’intérieur de lui pour aller rencontrer ses souffrances intérieures et infantiles, tant qu’il n’essayera pas de comprendre se vide intérieur qui jamais ne se rempli, tant qu’il ne s’interrogera pas sur cette souffrance indéfinissable qui le tue à petit feu et qui l’anime dans tout ce qu’il est, fait et dit, tant qu’il projettera sur autrui, toute sa haine et sa souffrance croyant que l’autre est responsable de tous ces maux, l’être sera enchaîné à toute cette violence sourde qu'il sera obligé d’extérioriser sur autrui, s’il veut avoir encore la chance de vivre et de respirer sans s’auto détruire volontairement.

Or, L’ Amour n’est-il pas un sentiment libérateur, qui élève les êtres, qui met en joie, qui n’enchaîne pas mais qui donne, qui ne demande rien, qui n’espère rien… ? On n’obtient pas l’Amour, on est l’Amour, on incarne l’Amour, on irradie tous ceux qui nous sont proches, il n’y a besoin de rien faire et on ne fait rien, la présence suffit juste.

Voilà ce qui anime chaque âme en quête de guérison et si vous décidiez de composer, en conscience, avec la Nouvelle Lune et Cérès, vous pourriez trancher avec vos chaînes affectives et libérer enfin des parts de vous vers une conscience de l’autre plus Universelle et plus alignée.

Mais pour cela, il nous faudra apprendre, avec une opposition Mercure / Uranus, à maîtriser nos ardeurs, notre nervosité, calmer notre impatience, ainsi que tout esprit de contradiction avec les autres.

D’autant plus que pour la Nouvelle Lune du 9 octobre, Vénus aura amorcé sa rétrogradation 3 jours avant dans le signe des Scorpions à 10°50 (pour rappel, vous pouvez aller voir la capsule astrologique du 28 septembre sur Vénus rétrograde), et nous invitera, dans les domaines où elle rétrograde, à recadrer des aspects de notre vie en lien avec nos sentiments et nos relations affectives, ou à se délester de ce qui n’a plus lieu d’être en opposition à Uranus.

Les changements pourront s’enraciner sur du long terme et nous ouvrir à plus de sagesse avec Saturne en bon aspect à Uranus.

Uranus est de toute façon, une planète qui agit collectivement et au carré du Nœud Nord, notre relation à l’amitié, aux amis, à l’humanité, peut-être mis au-devant de la scène. Il peut donc s’agir de Nouvelles amitiés, de nouvelles rencontres ou d’un retour de connaissances passées ou de retrouvailles, dans des groupes ou des associations avec comme enjeu notre liberté personnelle, impliquant l’affirmation de soi, à travers des tensions, des conflits, voire des ruptures pour certains. L’enjeu de cet aspect est la libération de nos attaches dans un monde ou chacun croit avoir un pouvoir ou une emprise sur l’autre, ou que les autres ont une emprise sur nous et sur nos vies, lorsque les seules barrières que nous nous infligeons, sont nos propres limitations…

---

En conclusion, Cette Nouvelle Lune nous invite donc à la libération et à la guérison de nos attaches affectives, à la toute nouvelle expression de nous-même et de notre rapport avec autrui, tenté que l’on s’ouvre aux énergies de guérison et que l’on sache se remettre en question…

Je vous souhaite à tous et à toutes, une très bonne Nouvelle lune et une très bonne libération et guérison de vos diverses dépendances affectives et relationnelles.

Et puis, si vous avez des questions sur ce que vous vivez, je vous invite à aller sur astrologie65 pour commander l’analyse de votre choix, ou à me contacter par mail, à ressourcea@gmail.com.

Vous trouverez de toute façon, tous les liens en dessous de la vidéo.

Je vous invite également à likez ma vidéo si vous avez aimé ainsi qu’à la partager autour de vous. Vous pouvez aussi cliquer sur la cloche en haut, pour être prévenue dès qu’une vidéo est en ligne.

Merci pour votre intérêt pour mes capsules astrologiques et à bientôt…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article