Les énergies de la Nouvelle Lune du 7 décembre 2018...

Publié le par Péris Angélique

Bonjour à vous tous et à vous toutes.

Est-ce utile de vous demander comment vous allez depuis la Pleine Lune du 23 novembre ? On sait bien, que nombre d’entre vous étiez, en colère, insatisfait, mécontent, volontaire, acharné, et que d’autres souhaitaient s’affirmer dans leur vérité, s’imposer, quand d’autre se sentaient tiraillés entre deux forces, parfois excessivement. Comme nous l’avions dit pour cette pleine lune du 23, nous assistons à un après 17 novembre où les esprits se sont échauffés, et énervés, et grâce au transit de Mars en Poisson, qui y séjourne encore, et ce jusqu’au 1er janvier 2019, et malgré tout ce que l’on a pu voir et entendre, heureusement que l’eau des Poisson atténuait quelque peu le Feu de ce Mars violent et agressif, parce que qu’est-ce que ça aurait été sinon…

Alors pourquoi est-ce que cela n’a pas empêché que certains dégâts matériels se fasse, et que l’on est du déplorer la perte d’une personne et subir de nombreux débordements humains ?

Premièrement, n’oublions pas qu’Uranus est toujours en mode rétrograde et que la veille de la nouvelle lune du 7 novembre, Uranus venait de rentrer à nouveau dans le signe des Bélier. Uranus est la planète de la révolution, des changements imprévus, impulsifs et immédiat. C’est une planète sèche, chaude, impulsive et explosive et en rétrogradant à nouveau dans le 3ème décan des Bélier, elle venait solliciter toute planète natale dans chaque thème qui était en résonance positive ou négative avec elle. Mais surtout, elle donnait envie, à tout ceux qui se laissaient envahir par cette énergie de révolution, d’agir en vue d’un changement et d’une transformation. Car nous avions besoin des énergies du Bélier, signe dynamique et agressif pour nous donner, à tout un chacun la force et le courage de quitter nos zones de conforts pour affronter et monter au créneau.

Deuxièmement, Mars était peut-être mouillé, mais son énergie très intériorisée était quand même en dissonance avec Jupiter plein d’idéaux, provoquant des excès en tout genre.

Et pour finir, troisièmement, n’oublions pas non plus qu’Uranus était au carré des Nœuds Lunaires et que le nœud sud conjoint à Pluton, pouvait réactualiser en chacun de nous, surtout avec ceux avec qui cet aspect était en résonance, des tendances violentes, destructrices, ou de bas instincts… Ainsi, même si vous n’aviez aucune résonance avec cet aspect, vous étiez quand même embarqué par cet égrégore de colère et de violence, et nous avons tous plus ou moins réagit à ces forces, selon nos propres thèmes et notre propre histoire bien évidemment. Cependant, il est clair qu’en ouvrant cette porte à la revendication, cela a permis d’ouvrir la porte en plus grand, à toutes les peurs, les insatisfactions, les angoisses de tout un chacun, aux colères enfouies, refoulées, à toute la hargne non exprimée, et à toutes ces mémoires passées et karmiques d’émotions contenues, réprimées qui font encore parties de nous et qui sont tassées dans un coin de notre inconscient, prêts à resurgir à la moindre sollicitation. Et qui me font dire, qu’on est passé d’une simple manifestation pour certain, à un blocus avec arrêt forcé, bloquant nos propres congénères, par des opérations escargots, ou bloquant ceux qui ne souhaitaient pas mettre leur gilet jaune bien en vue sur leur tableau de bord, réprimant leur liberté d’être et d’action. Ou ces jeunes pleins de fougue et de rancœur, qui n’hésitent pas à mettre leur pied sous les roues arrière d’une voiture, pour porter préjudice avec l’intention de nuire et, de réduire à néant ceux qui ne se pliaient pas aux exigences… Sans parler des casseurs et de ceux qui se nourrissent énergétiquement de toute cette colère…

C’est sûr que ça a été très utile au gouvernement, de voir ses chiens se battre entre eux pour un même os…

Pourtant Mercure, qui représente la pensée, l’esprit, l’intellect, était en Sagittaire et aurait pu nous porter vers une vision différente de la vie mais aussi de nos actions, mais comme il était rétrograde et en dissonance avec nos émotions et le Dieu de la Guerre, on comprend pourquoi, il n’y avait rien de réfléchi, ni de cadré, et qu’au lieu d’agir en élevant nos consciences, on a réagi à nos bas instincts. Ça a toujours été comme ça, et ça a toujours existé. C’est comme ça que les guerres se sont construites et à moins de tous ensembles élever nos consciences pour incarner un nouveau monde, c’est comme ça que les changements continueront de se faire…

De ce fait, comment seront les énergies de cette nouvelle lune du 7 décembre 2018 ?

La nouvelle Lune ou le couple Soleil/Lune transite dans le signe des Sagittaire, c'est-à-dire que notre force vitale, notre volonté et nos émotions sont emprunt d’idéalisme et de quête de sens. Nous espérons mieux et nous attendons mieux, nous n’hésitons pas à nous projeter vers un nouvel « eldorado », parce que nous voulons donner un sens à tout ce que nous vivons. Nous sommes motivés, ambitieux, avec une conjonction Soleil/Lune - Jupiter parce que nous croyons en nos idéaux, c’est d’ailleurs ce qui nous porte, ce qui nous donne des ailes, nous fait espérer un monde meilleur, et ce qui nous donne la force de nous mettre des buts et de tout faire pour les atteindre. Ce qui peut dire que certains seront enthousiastes, optimistes parce qu’ils savent qu’ils œuvrent, à leur façon, à une certaine ouverture de conscience.

D’ailleurs, Mars toujours en Poisson, transite sur Neptune, et c’est comme si nos désirs, nos actions ou nos énergies étaient transportés vers plus de fois et de croyance, comme si nous étions animés par une même passion collective et karmique puisque ce transit se fait dans le signe des Poisson. Ainsi, nous sommes poussés à vouloir aller jusqu’au bout, à vouloir concrétiser nos idées, à continuer pourquoi pas les manifestations, parce que plus que jamais la foi et le collectif ou la foule, représentés tous les 3 par Neptune, ont plus que jamais besoin de faire entendre leurs convictions.

Cependant, la dissonance Soleil/Lune/Jupiter-Mars/Neptune, est conflictuelle parce que nos actes, nos décisions ou nos actions qui nous portent à réagir avec excès, embrument quelque peu notre cerveau ; nos émotions, nos idées ne semblent pas claires et ne parlons pas de nos raisonnements. Une peur sourde mais bien présente nous envahie, ce qui est loin de nous rendre objectif. La confusion mentale nous habite, et nous risquons de sous-évaluer les événements ou de commettre des erreurs de jugements, en tout cas, cela laisse libre court à l’expression de l’agressivité et de tous ses excès, mais aussi à la tromperie et aux actes frauduleux.

Même notre sommeil est perturbé, nos nuits sont plus courtes, car la tension qu’il y a dans l’air, est à l’image de la tension qui nous traverse intérieurement, dans cette conjonction Mars / Neptune ; car Neptune représente le rêve, l’imaginaire, le sommeil et Mars l’énergie, le dynamisme ; ce qui ne fait pas bon ménage pour espérer avoir un sommeil tranquille et réparateur.

Parlons-en justement de notre raisonnement, de notre façon de penser et de notre communication avec Mercure qui transite la toute fin du signe des Scorpion. Mercure est redevenu Direct pour cette Nouvelle Lune du 7 décembre 2018, et comme il va réemprunter le chemin de la rétrogradation pour revenir en Sagittaire, il va nous solliciter sur les choix ou les décisions que l’on a pris. Avons-nous fait ce qu’il fallait ? Sommes-nous sur la bonne voie ?

Mercure est ici sous la maîtrise de Pluton, ce qui donne un mental profond qui pousse à la réflexion et qui n’hésite pas à disséquer pour comprendre les choses. Mais il est aussi têtu et inflexible, calculateur. Il y a une certaine colère ou agressivité, une certaine violence même dans son expression. Ainsi, conjoint à Jupiter, cette intensité est décuplée.

De ce fait, lorsque ce Mercure entêté rencontre Uranus révolté, formant ensemble un quinconce, il y a de quoi s’interroger sur nos convictions profondes, nos attitudes mentales, nos ressentis ou nos comportements, afin de les modifier et de les transformer si nous voulons espérer avoir la chance d’être envahis par l’énergie de changement qu’Uranus nous propose. Changement qui d’ailleurs n’interviendra que lorsque Uranus redeviendra Direct le 7 janvier 2019.

En attendant, Vénus est toujours en dissonance à Uranus, ce qui explique que nous sommes toujours à « fleur de peau ». Dans le signe des Scorpion, Vénus est influencée par des émotions destructrices ou régénératrices, passionnelles, et intenses. Nous nous sentons envahis par cette énergie profonde, et en même temps, il y a une envie de libération, comme si nous étions aux prises avec notre instinct animal qui agit à l’intérieur de nous et qui émerge en se moquant des conventions.

Et c’est quand même quelque chose d’assez coutumier, encore plus avec Uranus rétrograde, et il n’y a pas besoin d’aller bien loin pour s’en rendre compte. Vous sortez de chez vous et vous vous apercevez que nous sommes tous en mode animal, prêt à bondir sur nos proies. Les incivilités aux volants, l’irrespect, le je-m’en-foutisme total, l’agressivité, c’est comme si nous étions coupés de notre humanité et que tel des animaux, nous chassions sur notre route, tout ce qui nous semble menaçant.

Heureusement, quand même, que pour cette nouvelle lune, Vénus en bon aspect à Saturne, temporise quelque peu nos sentiments. Une sorte de lueur nous fait passer de l’animal instinctif à l’animal raisonné. Une sorte de lucidité, qui nous amène quand même à réfléchir et à nous poser les bonnes questions.

Ainsi, dans toute cette tension, nous avons quand même la possibilité de nous appuyer sur Saturne, qui envoie un aspect harmonique à Mars et Neptune, ce qui peut nous faire espérer quand même, que l’énergie peut être canalisée, qu’elle peut être maîtrisée et que c’est sur cette énergie-là qu’il faut se brancher pour éviter tout débordement. Nous avons la capacité de raisonnement, parce que notre humanité avec Neptune, influence quand même grandement notre instinct primaire, avec Mars. Cela peut réveiller notre force intérieure qui met un point d’honneur à contrôler toute impulsivité naissante, même si nous sommes mus par de grands idéaux, notre rationalité pourra trouver un équilibre avec notre foi ou nos croyances, peut-être même notre mysticisme.

 

En conclusion, que devons-nous retenir pour cette nouvelle lune ?

C’est qu’avec le conjonction presque exacte de Mars à Neptune, nous serons tous encore et plus que jamais, rassemblés dans une émotion collective humaine, tous transportés par nos idéaux, et tous consciencieux que les choses doivent changer par l’affrontement et le conflit, ci-besoin est. C’est une action guerrière qui véhiculent notre foi en un monde meilleur, ou manifestation, revendication et toute forme de combat, seront encore très présent. Et comme cette énergie se passe dans le signe des Poisson, en eaux troubles, on doit s’attendre à des revirements de situations ou à toutes imprévisibilités.

Ayons foi qu’avec Neptune, nous sommes tous en train de créer une œuvre qui nous ressemble plus profondément et qui marquera notre histoire avec Pluton …

N’oublions pas que le Nœud Nord est rentré dans le signe des Cancer, qu’il est toujours en aspect dissonant à l’opposition Vénus/Uranus, qui nous demande de changer nos valeurs, mais surtout qui nous invite à recontacter notre sensibilité pour développer notre indépendance et notre responsabilité face à la vie…

 

Je vous souhaite à tous et à toutes, une très bonne nouvelle lune et une belle maîtrise sur vos émotions et vos actions…

Si vous avez des questions sur ce que vous vivez, n’hésitez pas à aller sur astrologie65 pour une étude personnalisée, ou à me contacter par mail, à ressourcea@gmail.com. N’hésitez pas non plus à consulter la page Ressourcea Formations que vous trouverez sur le site de Ressourcea.

Je vous invite également à likez ma vidéo si vous avez aimé ainsi qu’à la partager autour de vous. Vous pouvez aussi cliquer sur la cloche en haut, pour être prévenue dès qu’une vidéo sera en ligne.

Vous trouverez de toute façon, tous les liens en dessous de la vidéo.

Merci pour votre intérêt pour mes capsules astrologiques et à bientôt…

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article