Neptune rétrograde du 23 juin au 28 novembre 2020...

Publié le par Péris Angélique

Neptune rétrograde du 23 juin au 28 novembre 2020...

C'est aujourd'hui mardi 23 juin 2020 à 6h33 ce matin, que Neptune a amorcé sa rétrogradation dans le 3ème décan du Poisson à 20°58, pour repasser dans le 2ème décan à partir du 27 août et redevenir Direct le 28 novembre 2020 à 18°10.

 

Souvenez-vous, Neptune représente les idéaux, les rêves, la spiritualité, la sensibilité, mais aussi tout ce qui est flou, incertain, illusoire... Neptune favorise l'intuition, la perception, les ressentis ou la médiumnité...

 

De ce fait, lorsque Neptune rétrograde, cela veut dire que l'énergie est retirée pour un temps de l'extérieur pour revenir en son centre et favoriser l'intériorité et l'introspection.

 

Finalement, avec toutes ces planètes rétrogrades, on a de quoi bien s'introspecter cet été... ! Comme tous les étés d'ailleurs 😂

 

En rétrogradant, Neptune nous ramène un peu plus vers le "ici et maintenant" et nous interroge sur nos rêves et nos idéaux intérieurs, tout en nous permettant de faire la part des choses entre "rêve imaginaire" et "rêve concret". Ainsi, grâce à sa rétrogradation, il va nous être plus facile de nous rebrancher à notre spiritualité intérieur, retrouver ou recontacter notre inspiration, retrouver une certaine vision intérieur, celle qu'il nous arrive parfois de toucher lorsqu'on arrive à s'aligner avec la vie !

 

Jusqu’à présent, en transitant dans le 3ème décan des Poisson, Neptune a pu mettre en lumière une situation ou un événement dans les domaines où il transitait dans chaque thème.

 

Ainsi, en rétrogradant, il a pu nous confronter à cette situation ou à cet événement et selon comment on l'appréhende, selon notre évolution, ou notre niveau de conscience, on peut le vivre dans ces aspects positifs, c'est à dire avec euphorie, bien-être, ou la sensation de vivre pleinement les choses, peut être même avec un sens de la créativité ou de l'artistique plus développé, ou dans ces aspects défavorables, c'est à dire avec une plus grande sensibilité, une tendance aux illusions, à l'utopie, à une idéalisation exagérée, avec des erreurs de jugement, voire des déceptions possibles. On peut se sentir perturbé ou déstabilisé dans les domaines ou Neptune rétrograde dans chaque thème.

 

Pour cela, il faut voir si Neptune est en aspect à une de vos planètes natales, à un angle ou à une maison en particulier.

 

Lorsque Neptune redeviendra Direct le 28 novembre, on sera à même - et selon les prises de conscience qu'on aura bien voulu accepter - de voir ou de clarifier une situation et d'agir en conséquence....

 

Il faut quand même savoir que c'est une très bonne période non seulement pour travailler sur soi, pour apprendre à mieux se connaître, pour prendre soin de soi, pour se rapprocher un peu plus de la spiritualité, pour méditer, pour apprendre à faire émerger ses dons, pour se sentir inspiré dans sa vie et dans son être, pour être au plus près de son authenticité et de son êtreté et se connecter à la conscience supérieure et aux êtres qui nous accompagnent...

 

En travaillant sur soi aux déblocages physiques, émotionnels, karmiques ou transgénérationnels, vous allez pouvoir rebooster votre être et vous sentir mieux lorsque Neptune redeviendra Direct au mois de novembre.

 

Vous pouvez reconsidérer vos rêves, vos idéaux, vos objectifs, vos ambitions, vos aspirations, prendre de meilleure décision intérieur pour vous, enlever le voile d'illusion qui parfois obscurcie votre vision, être plus réaliste, plus concret, plus en accord avec votre âme...

 

Attention cependant à toutes tromperies, illusions, éloignement, à tout ce qui est lové dans votre corps et qui est plus ou moins négatif car Neptune peut les faire ressortir.

 

Ces changements ou ses transformations peuvent être très subtils mais profonds, donc, je vous souhaite à tous et à toutes une très bonne rétrogradation de Neptune et une ouverture encore plus grande de votre cœur et de tout votre être...

 

Merci pour votre confiance et à bientôt 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article