Mercure transite le signe de la Vierge du 20 août au 5 septembre 2020...

Publié le par Péris Angélique

Mercure transite le signe de la Vierge du 20 août au 5 septembre 2020...

Depuis hier, jeudi 20 août aux alentours de 3h24 du matin, Mercure est entré dans le signe de la Vierge et il y restera jusqu'au 5 septembre 2020.

 

Pour rappel, lorsque Mercure transite un domaine de votre vie, il vient vous montrer comment vous communiquez, comment vous pensez, comment vous vous comportez avec votre entourage, de quelle façon vous vous adaptez aux diverses situations, et tout cela bien sûr, par rapport au signe transité.

 

Ainsi, lorsque Mercure transitait le signe des Lion du 5 août au 20 août, vous avez peut-être pu vous sentir radieux, votre esprit était en mode vacances, besoin de sortie, de rencontre, d'amusement, de penser un peu plus à vous, de rayonner, de communiquer, d'échanger avec votre entourage, besoin d'exprimer votre amour, votre sincérité et votre chaleur d'âme. Peut-être avez-vous vécu quelques émotions et peut-être que certains ont pu les extérioriser. On a pu se sentir en vie avec cette nette impression que nous devions exprimer et affirmer qui nous sommes réellement, dans les domaines où Mercure transitait dans notre thème.

 

C'est l'été, donc tout le monde communique et rayonne l'essence de son être... et les vacances sont un terrain de jeu où nos propres ego peuvent manifester avec puissance leur indépendance, et leur propre autonomie, avec passion et magnétisme. Et Peut-être bien, que certains plus que d'autres, ont eu besoin d'être un peu plus écouté ou de vouloir convaincre davantage, mais sans méchanceté aucune.

 

Maintenant, avec l'entrée de Mercure dans le signe de la Vierge, depuis hier, il semblerait que bons nombres d'entres nous, commencent à revenir ou à penser à des choses un peu plus concrètes, comme se procurer les fournitures scolaires, régler des papiers administratifs, faire quelques courriers ou être obligés de se déplacer davantage, peut être même professionnellement... la réalité revenant au centre de toutes les attentions.

 

Avant dernier weekend avant la rentrée, nos esprits peuvent être plus pragmatiques, plus prudent, plus prévoyant. Le cœur a laissé la place à la réflexion.

 

Il va falloir analyser, compter, faire le bilan de cet été, s'adapter aux énergies ambiantes, à la vie de tous les jours, composer avec notre quotidien, notre travail, nos responsabilités à venir, ce qui peut nous laisser dans l'indécision et l'anxiété. Il va falloir être plus logique que ce que l'on a été, que notre conscience soit plus aiguisée, que notre intelligence soit plus clair, ce qui permettra de voir et de comprendre un peu plus les enjeux de ce qui se passe actuellement. N'ayez pas peur de décortiquer ce que l'on vit et de faire vos propres jugements, et il va falloir vite et bien comprendre et assimiler les choses, afin de ne pas faire n'importe quoi, de ne pas se laisser embrigader ou de ne pas écouter n'importe qui ou quoi. Il va falloir jouer au détective et chercher à vérifier vos infos par tout ce que la toile offre comme possibilités, ne pas vous laisser envahir par le pessimisme ou la critique, car elle ne sert à rien, si celle-ci n'est pas constructive.

 

Certaines villes ont depuis aujourd'hui, l'obligation de porter le masque en extérieur, comme Toulouse, certaines structures professionnelles imposent déjà le masque et d'autres vont l'imposer pour la rentrée, les enseignants et les parents se soucient des conditions de rentré scolaire quand d'autres s'interrogent sur la possibilité de scolariser leurs enfants à domicile et de leur faire eux-mêmes la classe. Les étudiants eux-mêmes ne savent pas du tout comment ils vont pouvoir aborder cette nouvelle année...

 

Nous vivons dans un climat de doute et d’incertitude et cela risque de ne pas aller en s'arrangeant !

 

Pourront-être mis en avant, tout ce qui est en rapport avec la santé publique, les discours sur l'importance des soins mais aussi, les travailleurs, l'armée, le personnel médical, l'administration, etc...

 

D'autant plus que nous arrivons à la dissonance presque parfaite de Mars et de Saturne le 24 août, ce qui ne va pas nous aider à avoir l'esprit à retourner au travail, certains envisagent de travailler de chez eux et de continuer à profiter de leur vie et des gens qui les entourent, d'autres risquent de se retrouver bloqués, limités dans leur activité ou professionnellement, quand certains peuvent avoir l'impression que rien ne se passe, que rien ne bouge, ce qui peut engendrer de l'insatisfaction, et de la frustration, peut-être même des envies de mouvements de grèves du personnel soignants, d'autres en revanche peuvent s'apercevoir que ce qu'ils ont mis en action a un moment donné, n'a pas de réponse, de débouché ou d'accroche, il peut y avoir des réaménagements de poste, une baisse de l'activité...

 

Avec la dissonance Mars / Saturne, on a l'impression de devoir combattre encore plus sur le plan financier, cela favorise aussi les attentats, les complots, les blocages, favorisant frustrations et durcissement de nos droits et de nos libertés et sur le plan de la santé cela peut augmenter le taux d'épidémie.

 

La dissonance Mars / Pluton, c'est aussi des actes de violences, de probables attentats comme par exemple la voiture Bélier qui a causé des accidents à Berlin, des actes de terrorisme, des crimes ou des incidents nucléaires...

 

Justement, regardez le Liban, qui a dû non seulement affronter la dissonance Mars / Pluton, avec une explosion le 4 août à Beyrouth, mais en plus, qui doit à présent subir les affres de la dissonance Mars / Saturne avec un nouveau reconfinement de 2 semaines.

 

Si en comparaison, on regarde l'explosion d'AZF le 21 septembre 2001, on s’aperçoit que les 3 acteurs qui nous posent actuellement problèmes, c'est à dire, Jupiter, Saturne et Pluton, étaient aussi à l'époque en interaction les uns avec les autres avec un Saturne en Gémeaux qui envoie une opposition à Pluton en Sagittaire qui lui même envoie un quinconce à Jupiter en Cancer, Toulouse étant représenté par le signe des Gémeaux dans lequel Saturne transitait à l'époque...

 

Ainsi, depuis que Mars s'est mis en dissonance avec Saturne, on s'aperçoit qu'il y a un rebond de la pandémie un peu partout en France, en Italie, en Allemagne ou en Espagne et souvent, nous dit-on, à la faveur des vacances, des fêtes et des déplacements.

 

Nos libertés de respirer librement sont entravées, nous sommes obligés de faire avec de nouvelles donnes, des contraintes que l'on rencontre tous les jours qui peuvent nous rendre agressifs, impatients. D'ailleurs, des projets de manifestations sont déjà évoquées ou déjà actives par les anti-masques aux États- Unis, aux Royaume-Uni, en Allemagne, à Madrid, et normalement fin août/ début septembre en Suisse...

 

En France, le phénomène reste pour l'instant marginal, puisque selon un récent sondage, 85% des Français se disent favorables au port du masque dans les lieux publics clos....

 

Pour ce qui est de Mars en Bélier, rappelez-vous, il augmente le risque d’incendies, ce que doivent combattre actuellement les pompiers de Californie, mais aussi en Amazonie, et en France...

 

Nous vivons une période très incertaine et chaotique, on ne peut plus le nier.

 

Il est clair que si certains d'entre vous, essayent de se projeter dans leur devenir, ils risquent d'y voir que du flou. Et avec la Vierge on avance petit à petit, pas à pas, on économise, on gestionne nos fonds, on travaille dur à l'élaboration de nos intentions, car c'est aussi un moment où l'on peut récolter les fruits que l'on a semé comme il est aussi possible de vivre une période de purification...

 

N'attendez rien de l'extérieur, recentrez-vous et retrouvez la joie dans ce que vous vivez, auprès de vos proches, de votre familles, dans ce que vous faites dans l'instant T.

 

C'est aujourd'hui, qu'il va vous falloir trouver satisfaction dans une parole dite, un sourire lancé, une main tendue, une accolade, dans les petits gestes de chaque instant qui vont éclaircir la vie de ceux pour qui c'est encore trop sombre. Il n'y a pas besoin de grandes effluves, juste des petits gestes, des pensées constructives, et une réflexion plus aiguisée... Soyez-donc à l'écoute et avisez...

 

Merci de votre confiance et à très bientôt 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article