La conjonction Jupiter / Saturne : Comment la comprendre, l'appréhender et l'amorcer dans nos vies...

Publié le par Péris Angélique

On va essayer de décortiquer cette conjonction, pour mieux la comprendre, l'appréhender, et voir comment on peut l'amorcer individuellement et collectivement dans notre vie...

Bonjour à vous tous et à vous toutes, aujourd’hui, nous allons parler de la conjonction Jupiter / Saturne qui est aussi appelée « Grande Conjonction » .

Cette conjonction se fait donc tous les 20 ans dans le même élément et change d’éléments tous les 200 ans. Ce qui suggère que nous sommes dans un double changement celui des 20 ans et celui des 200 ans. Ainsi, la dernière s’était faite en Taureau en mai 2000, en dissonance à Uranus en verseau, transformant notre alimentation, un retour des valeurs à la terre, un accroissement du bio, une transformation de l’économie mondiale, et l’émergence et la transformation d’internet et de tout l’environnement informatique, électronique, téléphonique, aéronautique, etc…

Puis, tous les 200 ans, elle change de triplicité, c’est-à-dire d’élément, et tous les 800 ans, elle se retrouve dans la même triplicité, c’est pourquoi, on dit que cette conjonction Jupiter / Saturne, ne s’était pas reproduite dans l’élément AIR depuis la fin du Moyen Âge.

De ce fait, en quittant la Terre pour rentrer en AIR, la conjonction Jupiter / Saturne devrait nous apporter un nouveau souffle, un renouveau avec lequel nous allons devoir apprendre à composer.

 

Donc pour faire un petit récap vite fait, vous n’êtes pas sans savoir que l’élément Terre et notamment le Capricorne, symbolise les buts matériels, les structures hiérarchiques, les hauts fonctionnaires, le clergé, le gouvernement, le pouvoir politique et économique en place, le parti conservateur étroit et borné, toutes les affaires d’argents, les fonds publics On est dans une énergie patriarcale, avec des personnes au sommet qui ont le pouvoir et qui détiennent les ficelles. Lorsqu’on cherche « patriarcat » sur Wikipédia, il est dit que le patriarcat est « une forme d’organisation sociale et juridique fondée sur la détention de l’autorité par les hommes. Une sorte de système ou de pyramide où le masculin incarne à la fois le supérieur et l'universel ». Et on voit bien que nous sommes arrivés au bout du bout, et qu’un clivage s’est de plus en plus creusé entre ceux qui détiennent le pouvoir et l’argent, et ceux qui n’en ont pas. On voit bien qu’il n’y a plus moyen d’évoluer ou d’avancer et que l’on est arrivé dans une sorte d’entonnoir où plus rien ne passe. C’est une des raisons pour lesquelles certains économistes parlent de Reset au grand dam de tous ceux qui pensent que c’est être complotiste que de penser cela. "Tout effacer pour tout recommencer", voilà un peu ce que nous montrerait ce changement de paradigme, car nous sommes bien à la fin d’un cycle qui ne peut plus rien donner, et qui, s’il devait perdurer nous propulserait vers la chute de l’humanité.

Or, je ne crois pas que ce soit le plan Divin, en tout cas pour l’instant, et qu’avec ce nouveau cycle de Jupiter / Saturne en Verseau, une autre façon ou une autre manière d’être et de penser devrait pouvoir émerger.

Que nous dit le Verseau ?

Alors que le Capricorne parle du passé, le Verseau parle de l’avenir, du renouveau. Alors que le Capricorne emplit d’ambitions et d’autorité, montre que l’être gravit seul la montagne en vue de se dépasser et de réussir là où personne n’y arrive, le Verseau quant à lui, symbolise la liberté, l’indépendance, l’avenir, les projets, le collectif, maîtrisé par Uranus, il symbolise également l’individualité qui nous incite à devenir nous-même, à nous dégager des divers conditionnements qui nous emprisonnent afin d’inventer la civilisation de demain.

Donc schématiquement, c’est comme si on portait dans nos bagages toutes nos vielles convictions, ce à quoi on s’accroche et que l’on ne veut pas lâcher.

Comprenez qu’ici le pouvoir mis en place depuis des lustres à toujours agit en fonction de ces propres ressources et non afin d’améliorer les ressources du peuple. Les hauts dignitaires et les élites se sont gavés, les privilèges n’ont cessé de fleurir, une brèche s’est donc ouverte mettant en compétition les gens entre eux… Le monde s’est donc construit ainsi, avec des gens censés être meilleurs que les autres qui ont pris pouvoir sur d’autres et qui n’ont agi qu’à travers le pouvoir, l’argent et la gloire. Du coup, parce qu’ils avaient le pouvoir entre les mains et qu’ils avaient peur de toute rébellion de la part du peuple, ils ont inventé et ordonner des lois, afin que le peuple se conforme à leurs exigences et qu’ils obéissent sans trop broncher, à l’image du père autoritaire, finalement, qui nous réprimande et nous dit ou nous ordonne ce que l’on doit faire ou ne pas faire, au détriment de notre propre vision ou de nos propres convictions des choses. Ce qui revient à infantiliser le peuple puisqu’ayant peur des possibles sanctions s’il venait à les transgresser, le peuple sans sous, malade, dépendant des vivres que l’état voulait bien lui accorder, se soumettait plus pour survivre que par réels désirs. Donc, cela suggère que depuis des lustres, des hommes ont le pouvoir sur d’autres, des hommes font travailler d’autres hommes pour leur bénéfice à eux, et tout le monde a trouvé cela normal, personne n’a jamais vraiment remis cela en question puisque, vous imaginez, ce comportement est aussi vieux que le monde et que ceux qui se sont essayés, qui ont engendré guerre et rébellion, essayant de renverser le pouvoir en place, ne répondaient finalement eux aussi, qu’à l’exigence d’autres hauts dignitaires assoiffés de puissance et de pouvoir. Et c’est donc ainsi que le monde et notre pays ont fait leur histoire à travers toutes ces guerres et ces jeux de pouvoirs… mais c’est aussi peut-être parce que l’humanité avait besoin de cela à ce moment-là.

 

Or, aujourd’hui, avec l’éveil des consciences, l’humanité est en train de basculer sur un autre plan de conscience, l’humanité a grandi en conscience au fil de l’histoire et c’est ainsi que l’on voit un peu partout dans le monde, des personnes qui s’éveillent à leur propre potentialité, à leur propre individualité, à leur propre conscience. Bon nombre se sont aperçus qu’ils étaient la somme de tout ce qui les composent, c’est-à-dire fait de leurs actes karmiques et de leurs liens transgénérationnels pendant que dormait dans l’ombre leur propre individualité. Beaucoup ont pris conscience que tant qu’ils étaient encore enchaînés à leur histoire, ils ne pourraient pas se révéler à eux-mêmes puisqu’inconsciemment et indépendamment de leur volonté, ils répondaient à l’appel de leur clan familial et à leurs injonctions ainsi qu’à des émotions passées cristallisées qui les amenaient à revivre les mêmes répétitions ou des mêmes schémas de vie.

Ainsi, bon nombre ont compris l’importance de comprendre leur histoire, pour pouvoir mieux se libérer des diverses chaînes qui les empêchent d’avancer et d’évoluer, pour commencer à quitter symboliquement « papa et maman », reprendre leur pouvoir, apprendre à marcher seul et à s’individualiser. C’est normalement le chemin de l’adulte de demain qui non seulement s’affranchis de ces liens, mais retrouve en plus sa Divinité intérieure et son plein rayonnement.

 

De ce fait, lorsque Jupiter va rentrer le 19 décembre 2020 dans le signe du Verseau - je rappelle d’ailleurs, que Jupiter c’est le principe d’expansion - il va nous donner cette envie, comme je l’ai dit dans la vidéo sur « 2021 » - de nous entraider les uns avec les autres, de partager, de nous associer, de nous unir, de créer de nouvelles alliances, de coopérer les uns avec les autres, de créer de nouvelles amitiés, ou d’aller plus vers ceux avec qui on a les mêmes affinités de direction, d’idéaux, de croyances, de but, de vision…

Et c’est ainsi que l’on pourra certainement voir des groupes qui vont manifester, se révolter, monter au créneau pour une juste cause, lorsque d’autres vont se rallier et s’entraider dans le cœur. Tout est juste et tout à sa raison d’être !

Ainsi, quel que soit le nom, la couleur, ou l’identité que vous donnerez à ce groupe, à cette organisation, collaboration ou association, chacun devra trouver sa place et offrir ce qu’il est au groupe, de façon à ce que chacun reste libre, indépendant et ou tout le monde par sa spécificité fera avancer le groupe.

Vous avez bien compris que pour traverser 2021 et les autres années à venir puisque nous serons au tout 1er balbutiement de ces premiers 20 ans et donc de ces nouvelles énergies, il va nous falloir tâtonner, essayer, chercher la meilleure façon d’incarner qui nous sommes et qui nous avons envie d’être.

Tout en sachant que Saturne sera, lui aussi, rentré dans le signe du Verseau le 17 décembre et que pour rappel, Saturne c’est notre éducation, nos différents conditionnements, ce sont nos bagages non seulement karmiques mais aussi transgénérationnels, ce sont nos vieux schémas, c’est l’Ancien Monde, alors que le signe du Verseau, c’est le Nouveau Monde.

Donc, vous avez bien compris que pour rentrer dans ce Nouveau Monde, il va falloir se dépouiller de tout ce qui nous alourdit, enlever ce lourd manteau et ces lourds fardeaux, car, comment voulez-vous vous ouvrir à qui vous êtes réellement si de nombreuses peaux vous recouvrent et ne vous permettent pas d’atteindre le diamant que vous êtes ?

Bien sûr, certains travaillent à la libération de leur être en conscience, et d’autres, le font inconsciemment à travers les nombreuses expériences que la vie leur impose... Tout est juste en fait !

 

De ce fait, lorsque Saturne et Jupiter seront conjoints le 21 décembre 2020, amorçant ce nouveau cycle de 20 ans dans le signe du Verseau, c’est comme si tout un chacun arrivait au monde, comme une nouvelle naissance et qu’il allait falloir apprendre à marcher. Vous voyez l’image de l’enfant qui est à 4 pattes et qui commence à se déplacer et à toucher à tout ? Et bien, il se peut que l’on agisse pareil, que l’on fasse ou que l’on amorce des choses, que l’on cherche, que l’on expérimente, que l’on fasse aussi des erreurs, que l’on se trompe pour recommencer.

Pourquoi ?

Et bien si on prend le symbolisme du Verseau, on sait que le Verseau est un visionnaire, il pressent un certain avenir, il en a l’intuition mais ne l’habite pas encore, cela veut dire qu’il va aller chercher des idées dans le futur pour essayer de les incarner dans le présent. C’est ça qui est le plus compliqué parce que, comment mettre en mot ou en action ce que l’on ne connaît pas encore, comment se faire comprendre et se faire entendre des autres ? Le Verseau se refuse donc à se laisser enfermer dans des dogmes, des carcans ou des principes déjà bien établis puisque tout son Être prône la libération de tout attachement. Et pour cela, il compte sur Uranus pour déstructurer toutes les ossatures rigides et traditionnelles du Capricorne pour s’ouvrir à un champ nouveau.

 

En gros, pour vous expliquer l’évolution de l’être humain, il faut que je vous explique 2/3 choses. Nous nous incarnons tous dans la matière pour retrouver notre étincelle Divine, notre Divinité intérieure, or, pour pouvoir toucher du doigt cette Divinité, il nous faut passer par un processus évolutif de mort et de renaissance. C’est pourquoi, nous passons tous en astrologie par Pluton qui est représenté par la maison VIII (et donc le Scorpion) qui est de mourir à soi-même par la souffrance rencontrée qui appelle à la profonde transformation, pour renaître de ses cendres, tel le phénix.

Lorsqu’on a vécu ce processus de mort à soi-même, il nous faut ensuite nous reconstruire. C’est donc en se projetant dans la maison V en analogie avec le Lion que l’on va pouvoir apprendre à se connaître et découvrir la conscience de soi. Une conscience de soi qui a besoin de s’exprimer, de rayonner le meilleur de lui-même, qui correspond à la quête de l’éveil et du « qui suis-je ».

C’est donc découvrir qui l’on est, apprendre à s’affirmer, trouver sa véritable identité, avec amour de soi pour se recréer, non plus à travers nos possessions et nos divers attachements mais à travers notre véritable centre, ce Soleil intérieur qu’il y a en chacun de nous. C’est ainsi que pour trouver sa spécificité, ce qui rayonne à l’intérieur de soi, il va falloir utiliser toute la créativité dont on sait faire preuve et se sentir en résonnance non seulement avec ce qui nous traverse mais aussi avec notre âme. C’est notre identité vraie !

C’est donc une fois que l’on a trouvé notre identité vraie, notre spécificité, notre part unique, que l’on va rayonner qui l’on EST, et ce que l’on veut incarner, que l’on va pouvoir quitter le trône sur lequel on est assis pour redescendre auprès de nos semblables et partager qui l’on EST, au monde.

Et pour cela, il va nous falloir le projeter en maison XI en analogie avec le Verseau, car c’est ici que l’on va pouvoir participer à la construction du nouveau monde par la spécificité de qui l’on EST, tout en s’unissant au groupe avec lequel une même vision et un même but nous rassemble.

 

Donc, pour revenir à l’image du bébé qui marche à 4 pattes, avec cette conjonction Jupiter / Saturne, nous allons devoir nous mettre en position debout, si on veut pouvoir explorer le nouveau monde Verseau avec Jupiter. Et pour cela, certains vont encore avoir besoin de s’accrocher ou de s’appuyer à ce qui existe déjà avec Saturne. Or, on a dit que pour pouvoir entrer dans ce nouvel AIR (ère) en Verseau, il va nous falloir lâcher l’ancien, le connu, c’est-à-dire Saturne et faire nos premiers pas dans l’inconnu avec Uranus. De toute façon, Saturne va aussi nous pousser, comme il le fait à chaque fois, à voyager léger, à aller à l’essentiel, et certains vont devoir apprendre à se dépouiller. En même temps, c’est la meilleure façon pour se rapprocher un peu plus de qui l’on EST vraiment...

Cependant, bon nombre risque encore de s’accrocher à de vielles croyances, à de vieux schémas parce qu’on sait bien que l’inconnu fait peur, et que l’on se sent plus en sécurité dans notre zone de confort, même si on sait qu’elle ne nous correspond plus. Donc, pour reprendre l’image de cet enfant qui se met debout, il va se cramponner partout et faire ses propres expériences, puis il va tomber, se faire mal et recommencer autant de fois qu’il en aura besoin afin d’arriver à trouver son propre centre et son propre équilibre. A ce moment-là, il pourra lâcher tout ce à quoi il s’est rattaché pour ne pas tomber, et avancer en étant sûr de lui et de ses pas… c’est ainsi qu’il pourra aller et venir. Et c’est ainsi que nous-même, nous pourrons aller et venir…

 

C’est certainement de cette façon-là, que la plupart vont rentrer dans ces énergies, en s’accrochant à leur sécurité, en expérimentant, en se faisant mal, en recommençant et peut-être bien que la fois d’après sera la bonne, car ils auront appris à se faire confiance et pourront lâcher pour s’ouvrir au renouveau.

D’autres en revanche, lâcheront de suite, mais faute de ne pas avoir trouvé leur identité ou leur spécificité, ils risquent de, soit, rejeter le groupe, soit, de s’y fondre et de s’y perdre.

Beaucoup ne comprendront pas ce que les énergies leur demandent et c’est tout leur passé qu’ils vont vouloir amener avec eux, s’agrippant à ce qu’ils connaissent déjà et ne voulant pas ou ne pouvant pas s’ouvrir à autre chose… Il pourrait donc se confronter à une lutte incessante pour faire rentrer des carrés dans des ronds quand tout leur montre une autre voie à prendre… Car une chose est sûre, si on attend que les choses reviennent à la normal, on se plante carrément, car plus rien ne sera plus comme avant, donc, il faut s’adapter et ne pas avoir peur de changer et d’évoluer.

Donc, comme tout nouveau cycle, cette conjonction pourrait marquer une forme d’instabilité puisqu’il faut rompre avec des anciennes énergies (cycle qui se termine en Capricorne) et qu’en même temps, il nous faut commencer quelque chose de nouveau, avec de nouveaux repères que l’on ne connaît pas encore avec le Verseau, ce qui explique l’instabilité que l’on pourrait avoir à vivre et qui peut suggérer pour l’année 2021, en tout cas dans les premiers temps, une année de changement et de rupture.

 

Parlons à présent de la façon de se recréer. Vous avez bien compris que de se recréer, ce n’est pas d’aller puiser et chercher des idées dans le passé, car alors ici, on ne crée rien, on ne fait que reproduire. Se recréer, c’est commencer par se libérer du connu, de tout ce que l’on sait, ainsi que de nos croyances.

Par exemple, si je veux incarner l’astrologue en moi, je vais forcément me projeter dans mes connaissances pour tenter d’expliquer un certain langage astrologique. Je vais me souvenir de ce que l’on m’a enseigné et je vais appliquer la technique et la vision des choses que j’en ai reçu, à qui je pense être aujourd’hui. Or, dès que l’on commence à penser, on est forcément projeté dans notre passé et l’on crée à partir de ce passé.

Si, je reste dans ce flux, je ne serais que le "pâle reflet" ou la "pâle copie" de mon « maître enseignant », et à aucun moment je ne pourrais prétendre à m’individualiser. Je ne serais pas non plus dans la re-création de moi-même, puisque je ne fais que reproduire ce que je sais déjà, on est bien d’accord ?

 

Donc, et je vous sens arriver jusqu’ici, vous allez me demander, « ok, Angélique, tu es bien gentille, mais, comment fait-on alors pour se recréer, si on ne peut pas s’appuyer sur ce que l’on connaît déjà ? »

En fait, vous avez acquis, certainement, un nombre impressionnant de connaissance depuis bien longtemps, dans la branche dans laquelle vous avez envie de rayonner, vous êtes rempli de cela, vous en êtes imbibé, donc, déposez votre savoir, vos connaissances, vos techniques et ouvrez-vous à recevoir la meilleure guidance de vous-même. N’ayez pas peur d’être original, d’innover, d’inventer, d’être en marge de la société... car, c’est de cela que les énergies du Nouveau Monde ont besoin, de ce que vous ne connaissez pas encore, de votre génie visionnaire, qui transformera vos savoirs et vos connaissances en ce que vous êtes réellement, et qui prendra une toute nouvelle forme, une toute nouvelle structure, non plus basée sur vos pensées passées mais sur l’observation de ce qui vous traverse dans l’instant T.

Et cela, afin d’agir imbibé d’une nouvelle fraîcheur et non plus encombré des perceptions d’hier… C’est comme s’il y avait un remodelage, une rénovation adaptée à une nouvelle forme, à une nouvelle intensité et tout ceci accompagné de notre vision de ce qui sera et de nos intuitions…

C’est donc en devenant le médiateur entre le ciel et la terre, que vous vous laisserez inspirer et que vous deviendrez ce pur canal par lequel le génie va pouvoir se réaliser.

Vous aurez ainsi trouvé votre spécificité, pas celle du voisin, ni de Pierre, Paul ou Jacques, mais ce qui vous correspond et ce qui vibre complètement et à l’unisson avec votre âme. Vous aurez trouvé enfin votre vraie identité, celle qui vous rend unique et que vous allez pouvoir partager au monde. Et c’est de cette façon-là, que vous allez pouvoir, soit, alimenter un groupe déjà existant qui répondra à ce que vous êtes, où chacun rayonnera par ce qu’il EST, soit, si cela fait partie de votre chemin, amorcer un groupement qui attirera à vous, les pièces d’un puzzle manquant.

Et c’est ainsi que l’on pourra voir fleurir pleins de petits groupements où chacun œuvrera vers un même but et où tout le monde sera sur la même longueur d’onde, où chacun aura sa place et sa juste place, où chacun sera unique dans l’expression de son être, dans sa spécificité et où les maîtres-mots seront échange, partage et entraide, au centre de leurs actions, tout en restant libre d’être et d’incarner qui il souhaite, tout en restant maître d’eux-mêmes.

 

Pourquoi être maître de soi-même ?

Et bien, parce qu’on n’est pas à l’abri des différentes dualités qui nous composent et qui veulent prendre pouvoir ou autorité sur autrui. De ce fait, si le groupe repart dans de vieux travers de prise de pouvoir, celui qui œuvre à la création du nouveau monde ne pourra plus accepter ni tolérer ces basses énergies.

Mais qu’à cela ne tienne, ce qui a de bien avec ces énergies Verseau, c’est qu’autant on est envahi ou habité par l’esprit de fraternité, d’entraide et de service à l’autre, autant, on reste libre de tout attachement. Car, vous avez bien compris, au stade où l’on en est, que la liberté, est avant tout intérieure. Ce qui veut dire que si le groupe ne répond plus à qui vous êtes, vous êtes libre d’en changer et de retrouver un groupe dont les vibrations vont solliciter la globalité de tout votre être.

Alors c’est vrai, que tout cela ne va pas se faire en un jour, ni même en une année, on a des échéances de 20 ans pour mettre tout cela en place, lissé sur les 200 ans à venir.

 

Vous verrez, en tout cas, que lorsque Jupiter et Saturne vont rentrer dans le signe du Verseau, que ce changement d’énergie vibratoire va raisonner et rentrer en contact avec tous ceux qui sont censés amorcer le renouveau, ils seront en quelque sorte les précurseurs du Nouveau Monde.

Et c’est comme ça que, certains vont se sentir tout à coup appelés à mettre en place des alliances, des associations, des collaborations, peut-être même, ceux qui ont des aspects en natal entre Jupiter et Saturne, car la conjonction de Jupiter / Saturne du 21 décembre, va venir solliciter chez eux, ce qui est inscrit dans leur thème natal.

Ainsi, en ayant trouvé notre individualité, notre spécificité, chaque précurseur que nous sommes amenés à devenir, allons certainement chercher à créer une collectivité ou une communauté qui nous ressemble, dans laquelle chacun sait qui il EST, chacun connaît sa spécificité, chacun connaît ses talents, et où chacun à envie de faire croître et de faire avancer le groupe par des spécificités diverses et variées en co-créant tous ensembles et non en suivant un seul individu... et ça, vous avez bien compris que cela risque d’être très compliqué à mettre en place, comme je l’ai déjà dit car, nous sommes programmés depuis des lustres, à ce qu’il y ait un chef de file et des suiveurs. Or ici, il n’est plus question de suivre, il faut récupérer son pouvoir, et devenir son propre maître intérieur, se verticaliser, faire et agir à partir de son centre rayonnant.

 

Donc, je le répète encore une fois, il n’est plus question de suivre et de se laisser porter par la vague. Il faut devenir soi-même la VAGUE !

D’ailleurs, vous pourriez regarder les vagues, ou essayer de vous en souvenir, comment est-ce que née une vague ? Elle née de la houle et de la force du vent et c’est lorsqu’elle s’approche des côtes, qu’elle se crée et qu’elle devient une vague. Elle se déroule alors et se déploie dans sa propre individualité et chacune qui suit est spécifique à elle-même et à aucune autre. Il n’y en a pas deux comme elle, pas la même intensité, pas la même longueur ou largeur, pas la même couleur, pas la même façon de s’écraser sur un obstacle, un rocher, ou de finir sa course sur le rivage..., toutes sont uniques et originales et ensembles, elles tirent leurs forces de leur environnement qui crée l’océan...

Donc, soyons nous aussi des vagues uniques et spécifiques et commençons déjà à réfléchir aux talents dont on fait preuve et qui nous individualisent de tout un chacun ? Qu’est-ce qui fait notre spécificité et qui nous rend originale aux yeux des autres ? Qu’avons-nous envie d’apporter au groupe et dans quel domaine ? Qu’avons-nous envie d’apporter au monde de par ce que l’on EST et de par ce qui rayonne en nous ? Est-ce que le groupe que j’ai trouvé me correspond, est-ce que son essence rentre en résonnance avec tout mon être ?

 

Et je sais, que cela ne va pas être évident de se redéfinir et de trouver qui l’on EST dans ce grand tout, et de se recréer, car nous sommes encore aux prises avec de vielles façons de penser (Saturne) qui pourraient avoir tendance à mettre des structures, des schémas ou à organiser avec une personne à la tête ou qui tire les ficelles, alors qu’il faudrait que l’impulsion qui nous traverse, reste libre de s’exprimer dans son authenticité, sans aucunes limites à l’expression de qui nous sommes, dans l’échange et le partage, chacun sur un même plan. Vous avez bien compris, qu’ici, il nous faut être dans notre verticalité, tout en étant avec les autres dans l’horizontalité, et c’est peut-être de cette façon-là que nous incarneront le Christ Cosmique en chacun de nous...

Mais avant d’en arriver là, il est clair que nos tentatives risquent d’être chaotiques, mais, il ne va pas falloir laisser tomber, il va falloir comme je le disais au début, essayer de collaborer, de fraterniser, avec solidarité, de se tromper, et de recommencer encore et encore, jusqu’à ce qu’émerge une unité de groupe, une unité collective grâce à l’émergence de chacun et de chaque spécificité, de chaque étincelle Divine, qui en se rassemblant, vont créer une structure où chacun s’impliquera dans cette communauté ou cette collectivité dans un idéal commun mais toujours tourné vers l’humain...

Mais, et je préfère le rappeler, si vous voulez que cela fonctionne, il vous faudra avant tout, avoir trouvé votre propre identité et votre spécificité pour amorcer les changements.

 

Ainsi, lorsque Jupiter et Saturne se mettront en conjonction l’un avec l’autre, le 21 décembre 2020, ils se mettront également en dissonance à Uranus.

Pour rappel, Uranus est en Taureau, et en Taureau, il va révolutionner, transformer, parfois de façon inattendue ou imprévue, tout ce qui parle de la matière, de notre rapport à l’argent, à la terre, à l’alimentation, nos différents attachements affectifs, nos valeurs, nos goûts, etc… et donc d’un point de vue plus personnel, cette dissonance va nous demander - si les idéaux qui nous parcours avec Jupiter, si la spécificité dont on fait preuve, si ce que l’on veut mettre en place et consolider avec le Sage Saturne, si ce que l’on a l’intention de créer pour la collectivité ou la communauté avec des valeurs spirituelles - peuvent réellement s’incarner et s’enraciner dans la matière ? Est-ce que nos idéaux sont réalisables et constructifs, ou restent-ils à l’état d’idéal, et d’utopie ? Veut-on incarner et œuvrer pour la spiritualité, ou voulons-nous continuer à œuvrer en faveur de la matière ?  En Taureau, il va nous demander, si on a les outils nécessaires pour construire cela, et par outils, j’entends bien sûr, nos talents, nos valeurs, notre créativité…

Quels choix allons-nous prendre, quels choix allons-nous faire ?

Bien sûr, vous savez qu’Uranus arrache aux sécurisations du passé, ce qui veut dire que si cela ne fonctionne pas ou plus pour vous, si vous vous accrochez à ce qui veut partir et bien, il se peut qu’Uranus vous demande de lâcher prise pour changer, et pour transformer vos vielles habitudes ou qui vous pensiez être, afin de vous réinventer, et de vous recréer plus près de votre authenticité.

Malgré tout, ceux qui ne vont pas vouloir lâcher, qui vont vouloir continuer à s’accrocher, voire même à se cramponner, ceux-là, vont certainement vouloir rester camper sur leurs possessions, leur façon de penser, leurs idées toutes faites… peut-être même illusoires de la collectivité ou de la communauté, et générer des actions qui n’auront rien de nouveau ou de créatif, puisqu’on sera toujours sur une façon d’être, de penser et d’agir, ramenés du passé pour construire le futur dans un instant présent déjà passé… ce qui pourrait amener pas mal de difficultés, de tensions, de luttes de pouvoir… encore plus dans des énergies Verseau qui est aussi un signe de transformation et de révolte.

 

D’ailleurs, si l’on regarde bien le symbole du Verseau, on voit bien 2 vagues l’une sur l’autre, qui avancent sans jamais se toucher. Ce symbole parle d’individualité et de singularité, sans commencement, ni fin, marchant côte à côté et peut être bien que cela pourrait aussi symboliser, un monde qui pourrait se scinder en deux, deux énergies différentes et en même temps similaires qui a leur façon, vont essayer d’aller vers un point convergent dont l’humanité porte en son sein, l’essence de ce qui doit ÊTRE, afin d’incarner le nouveau paradigme.

Donc, il faut bien retenir que c’est ensemble, et relier les uns aux autres, que nous pourrons traverser 2021, et comme je l’avais dit dans la vidéo de 2021, ne restez pas seul, trouvez des groupements, des associations, ou des communautés, dans lesquelles vous avez envie de participer, dans lesquelles vous avez envie de vous investir, dans lesquelles vous croyez, dans lesquelles vous pourrez apporter votre pierre à l’édifice et où vous allez pouvoir donner de vous « aux autres et au monde ».

Il y a déjà des petits groupements d’individus qui se sont réveillés et qui incarnent, peut-être déjà, ces énergies-là, il y en a d’autres qui sont sur le point d’émerger, d’autres pour qui ce n’est pas encore tout à fait mûr… mais quoiqu’il en soit, c’est maintenant qu’il faut que vous vous posiez la question, si vous voulez participer au Nouveau Monde en trouvant votre place et votre spécificité au sein du collectif ? L’esprit d’équipe et la fraternité doivent prévaloir pour positiver cette année.

Maintenant, une chose est sûre, c’est que nous ne sommes pas tous ouverts aux autres, à la collectivité, et au vivre « ensembles », car c’est un terrain où les jeux d’ego s’en donnent à cœur joie et où certains veulent continuer à tirer la corde à soi. Donc, en plus de penser à mettre en place ce Nouveau Monde, il va nous falloir aussi rencontrer tous nos personnages intérieurs qui souffrent encore de solitude, de peurs, d’angoisses, de trahison, de rejet, d’abandon, … pour les accueillir en soi, les entourer, les écouter, leur donner la parole, les cajoler, les bichonner, et les aimer avec bienveillance, sans jugements, ni critiques afin de leur redonner la place qui est la leur, avec amour et bienveillance. Car, si l’on ne fait pas ce travail intérieur, il est clair que cette aventure humaine risque de tourner au fiasco et que les liens, que l’on souhaite tisser pour porter ces différents projets, risquent d’être le miroir de nos blessures intérieures non encore cicatrisées.

 

Et je terminerais en citant Swami Prajnânpad qui disait : « 40% de vous-même cherchent à s’exprimer, 40% de vous-même répriment et, avec les 20% qui restent, vous « VIVEZ ».

Ainsi, Grandir, c'est dépasser ce que vous êtes aujourd'hui. Prenez appui sur vous-même. N'imitez pas. Ne prétendez pas avoir atteint le but et n'essayez pas de brûler les étapes. Essayez seulement de grandir…

Je vous souhaite à tous et à toutes un excellent changement énergétique et vibratoire et une superbe conjonction Jupiter / Saturne en Verseau :D

Soyez les constructeurs de demain, le cœur ouvert, plein d’idéaux et de rêves nouveaux…

Merci pour vos likes, pour vos partages, pour votre abonnement à la chaîne, merci surtout pour votre confiance...

Merci et à bientôt !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article